Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Six ans requis contre Adlène Hicheur, accusé de terrorisme

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 30 Mars 2012



Le parquet de Paris a requis, vendredi 30 mars, six ans de prison ferme contre Adlène Hicheur. Le physicien du Centre européen de recherche nucléaire (Cern), basé à Genève, est soupçonné par les services de renseignements intérieurs d'avoir envisagé un attentat en France sur la base de courriels échangés entre lui et un membre supposé d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), dont l'existence a été remise en cause par la défense.

Incarcéré en détention « provisoire » depuis plus de deux ans pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste », sa version des faits n’a nullement été entendue par le procureur, et ce malgré les irrégularités constatées par la défense.

« La stratégie de défense (...) est de faire d'Adlène Hicheur un martyr de la lutte anti-terroriste », a indiqué le procureur Guillaume Portenseigne, mais « je n'ai vu aucun bouc émissaire de la lutte antiterroriste, aucun complot pour abattre Adlène Hicheur ». Il a décrit celui-ci comme « un terroriste en puissance » qui a un « ancrage ancien dans l'idéologie radicale pro-djihadiste » auquel « ne manquait plus que la rencontre déterminante ».

Deux semaines après les tueries de Toulouse et Montauban, le parquet a refusé tout amalgame et appelé le tribunal à « mettre de côté le dossier Merah ». Mais il était bien dans toutes les têtes.

« Je crois que je vais ressortir de ce procès avec la 'istite aiguë', je n'ai jamais autant entendu de 'iste’ », a ironisé lors de son procès le physicien. « Vous trouvez pas qu'il est un peu grand, le chapeau qu'on veut me faire porter ? Avant, c'était un sombrero, maintenant c'est une plateforme », a lancé plus tard Adlène Hicheur, qui a dénoncé une enquête uniquement à charge.

La décision devrait être mise en délibéré à plusieurs semaines à l'issue de l'audience.

Lire aussi :
Accusé de terrorisme, le procès d'Adlène Hicheur, « djihadiste » virtuel, s’ouvre enfin





Loading












Recevez le meilleur de l'actu