Connectez-vous S'inscrire






Cinéma, DVD

Rencontres internationales des cinémas arabes : le pouvoir des images

Rédigé par Fatima Khaldi | Mardi 14 Avril 2015

A Marseille, la 3e édition des Rencontres internationales des cinémas arabes ouvre ses portes au public du 14 au 19 avril. En tout, ce sont 55 films (fictions, documentaires, courts et longs métrages) qui seront projetés en présence de leurs réalisateurs et suivis d'un débat avec le public qu'anime à chaque fois un critique avisé.



Rencontres internationales des cinémas arabes : le pouvoir des images
Dédiées à la production cinématographique réalisée dans les pays du Maghreb, du Proche-Orient et au sein des diasporas arabes, les Rencontres internationales des cinémas arabes sont nées de l’initiative d’AFLAM, une association créée en 2000 à Marseille.

Projections-débats et rencontres avec de jeunes réalisateurs seront au cœur de cet événement, dont le but est familiariser le grand public à la culture arabe à travers une programmation riche et diversifiée. Parmi les films proposés, Café-Hôtel de l’avenir, une comédie de Jilani Saadi, qui raconte le quotidien de quatre immigrés maghrébins retraités qui vivent seuls dans un hôtel à Belleville. Le réalisateur tunisien fera l’objet de la thématique « Un cinéaste, un parcours ». L’occasion pour lui de faire découvrir six autres de ses films.

Autre programmation originale : « Un critique, deux regards », où cinq critiques sont invités à mettre en lumière les points communs entre un film arabe et un film non arabe. Au total, dix longs métrages proposés, parmi lesquels on retrouvera 79 primaveras (79 printemps), de Santiago Àlvarez (Cuba), face à July trip de Waël Noureddine (Liban), ou encore Je t’aime infiniment de Corine Shawi (Liban) et Nicolaj Bendix Skyum Larsen (Danemark), face à You are not I de Sara Driver (Etats-Unis).

Dans le même esprit, on aura le plaisir de découvrir cinq longs métrages du Portugais Joao Canijo dans la programmation « Le cousin de », une thématique mettant en avant un cinéaste issu d’une autre culture choisi pour la résonance qu’a sa filmographie avec les films arabes.

A ne pas rater également la section « Jeunes Talents », qui, comme son nom l’indique, fait la part belle aux jeunes cinéastes émergents comme Hazem Al Hamwi (Syrie), Hamza Ouni (Tunisie), Valérie Osouf (France) et Nassima Guessoum (Algérie).

Côté pratique, des ateliers (réalisation de courts métrages, programmation d’une séance de projections...) donneront l’opportunité aux jeunes et aux moins jeunes de percer les secrets des différentes disciplines inhérentes au septième art.

Enfin, le grand public ira voir ou revoir, notamment, les excellents films L'Oranais, de Lyes Salem, et Timbuktu, d’Abderrahmane Sissako, ou la surprenante Histoire de Judas, de Rabah Ameur-Zaïmeche, et découvrir en avant-première le film Les Terrasses, de Merzak Allouache. Les Rencontres sont présentées dans des lieux partenaires, à la Maison de la Région, au MuCEM et à la Villa Méditerranée.

Programmation complète ici





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 4 Novembre 2016 - 11:00 Swagger : filmer la banlieue avec classe


Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu