Connectez-vous S'inscrire






Monde

Ramadan 2010 : un bilan faste pour le Secours islamique France

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Mardi 12 Octobre 2010

Le mois du Ramadan a une nouvelle fois été un mois d’intense activité pour le Secours islamique France. Le bilan, dressé par l’ONG un mois après la fin du mois de jeûne, est positif.



Installé dans une tente-chapiteau, boulevard Anatole-France, à Saint-Denis (93), le restaurant solidaire du Secours islamique France a accueilli jusqu’à 200 personnes tous les soirs du Ramadan 2010.
Installé dans une tente-chapiteau, boulevard Anatole-France, à Saint-Denis (93), le restaurant solidaire du Secours islamique France a accueilli jusqu’à 200 personnes tous les soirs du Ramadan 2010.
La campagne d’affichage du Secours Islamique France dans les RER et métros parisiens en août dernier est sans doute dans le succès de l’ONG. Grâce aux dons récoltés, près de 67 000 personnes ont ainsi bénéficié du programme de distribution de colis alimentaires dans 11 pays, dont l’Irak, les Territoires occupés palestiniens, le Tchad, l’Inde et le Bangladesh, indique l'ONG sur son site Internet.

« Les colis, composés de denrées alimentaires de base (riz, farine, légumes secs, huile, sucre, lait en poudre, thé ou café, dattes, etc.), ont été conçus pour alimenter des familles de cinq personnes en moyenne pendant une vingtaine de jours, sans apport complémentaire », note le Secours Islamique.

L'urgence demeure au Pakistan

En raison des violentes inondations qui ont ravagé le pays en juillet dernier, le Pakistan a été particulièrement privilégié. Jusque-là, entre 1,5 et 2 millions d'euros ont été récoltés par l'association pour faire face à l'urgence de la situation, toujours aussi précaire dans la région, malgré le peu d'échos médiatiques de la catastrophe humanitaire en France.

En France, près de 6 000 personnes ont aussi pu partager des repas de rupture de jeûne (iftar) dans neuf foyers d’Île-de-France et dans le restaurant solidaire, installé pour la première fois à Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis. En parallèle, 4 000 colis alimentaires ont été offerts dans les prisons, dont celles de La Santé (à Paris), de Nanterre, de Melun, de Rennes, de Villepinte et de Fleury-Mérogis. L'ONG, qui fêtera ses 20 ans en 2011, espère bien continuer sur cette lancée.






Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu