Connectez-vous S'inscrire






Votre revue de presse

Pour le philosophe Michel Onfray, « c'est l'islam qui est un problème, pas la burqa »

Rédigé par pouf.badaboum@gmail.com | Dimanche 13 Juin 2010



L'islam est un problème ? « Oui, ça me paraît évident », répond le philosophe Michel Onfray. « Si vous lisez le Coran, la vie du Prophète, les hadiths, on n'est pas du tout dans la logique républicaine, on est dans une logique inégalitaire. On n'est pas dans une logique féministe, mais misogyne, phallocrate. on n'est pas dans une logique cosmopolite, on est dans une logique d'antisémitisme. On est dans la haine de l'étranger, on n'est pas dans la logique pacifiste, l'égorgement, etc. »

Pour lui, il n'a « rien contre les musulmans », mais à reprocher « contre l'islam ». « Les communautés religieuses sont intrinsèquement intolérantes ».

En ayant une posture aussi littéraliste des textes fondateurs de l'islam, le philosophe se range du côté des laïcs intégristes, car littéralisme et intégrisme ont toujours fait bon ménage. Sûr qu'en faisant buzzer sur ce type de déclarations, les ventes de ses ouvrages, dont le Traité d'athéologie (2005) et Le Crépuscule d'une idole. L'affabulation freudienne (2010), vont s'en trouver boostées, car taper (au moins symboliquement) sur l'islam et les musulmans a toujours fait vendre.






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Mai 2011 - 20:37 Yusuf Islam (Cat Stevens) à Paris Bercy


Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu