Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Plus de 6 000 migrants lancés depuis la Libye secourus en mer Méditerranée

Rédigé par Saphirnews | Mardi 4 Octobre 2016



Plus de 6 000 migrants ont été secourus en mer Méditerranée par les garde-côtes italiens et des ONG dont Medecins sans frontières (MSF). © MSF
Plus de 6 000 migrants ont été secourus en mer Méditerranée par les garde-côtes italiens et des ONG dont Medecins sans frontières (MSF). © MSF
Plus de 6 000 migrants ont été secourus, lundi 3 octobre, par les garde-côtes italiens et plusieurs ONG au large de la Libye. Ces milliers de personnes, réparties sur 39 embarcations – 120 à 140 migrants en moyenne par bateau, essentiellement des canots pneumatiques -, ont tenté leur chance pour l’Europe. Cinq bateaux de pêche avec plusieurs centaines de personnes à bord, étaient également du voyage ainsi que deux radeaux.

Dans l’un des bateaux de pêche, 720 personnes dont 200 mineurs seuls étaient entassées sur le pont et dans la cale d'un bateau de pêche de 15 à 20 mètres de long. « Pendant des heures, à chaque fois que des personnes étaient transbordées du pont vers nos canots de sauvetage, il en sortait autant de la cale. C'était inimaginable ! », a témoigné Yohann Mucherie, coordinateur de l'équipe de sauvetage de SOS Méditerranée, dans un communiqué. Plus loin, le Dignity de Médecins sans frontières (MSF) est arrivé au secours d'un canot dont de nombreux passagers étaient déjà à l'eau. « Ils étaient sur le point de se noyer. Cela a été un moment horrible », a raconté Nicolas Papachrysostomou, coordinateur MSF.

Plusieurs personnes ont souffert de brûlures dues au carburant. Une évacuation médicale a été nécessaire pour deux femmes et un enfant de 8 ans grièvement brûlés, mais l'une des deux femmes, enceinte, est décédée avant l'arrivée de l'hélicoptère, a rapporté MSF. Pour le moment, neuf personnes décédées ont été recensées.

Cette opération en précède une autre coordonnée par les garde-côtes italiens le 30 août dernier. Environ 6 500 migrants avaient alors été secourus en une journée, un chiffre record pour l'année 2016.

Lire aussi :
Norvège : le cirque d'une ministre qui se jette à l'eau pour comprendre les réfugiés (vidéo)
Un tragique naufrage a fait 500 morts en Méditerranée
Les mers d’Asie plus meurtrières que la Méditerranée pour les réfugiés
Naufrages en Méditerranée : « La presse française simplifie à outrance »




Loading














Recevez le meilleur de l'actu