Connectez-vous S'inscrire






Communiqués officiels

Peut-on légitimer ou justifier une discrimination par la force d’une nouvelle loi ?

Rédigé par Conseil français du culte musulman (CFCM) | Jeudi 11 Avril 2013



Suite à la décision de la cour de cassation du 19 mars 2013 sur l’affaire de la crèche Baby Loup, plusieurs membres de l'Observatoire de la laïcité, installé le lundi 8 avril 2013, ont signé une pétition demandant une nouvelle loi afin de combler « un vide juridique » et faire respecter la laïcité.

La Cour de cassation a affirmé non seulement que, dans cette affaire, le principe de laïcité n’était nullement en cause mais que le licenciement de la salariée constituait « une discrimination ». C’est ce qu’avait déjà affirmé la HALDE dans sa délibération n° 2010-82 du 1 mars 2010.

Dès lors, comment peut-on songer à légitimer ou à justifier, une discrimination par la force d’une nouvelle loi qui irait certainement à l’encontre des principes et des fondements de la République ?

Le Président de la République, Monsieur François Hollande, dans son message aux musulmans de France à l’occasion de la fête de rupture du jeune de l’année 2012, avait dit : « Je tiens à réaffirmer mon attachement à l’égalité républicaine, qui protège tous ses citoyens et résidents, sans discrimination. La laïcité, qui assure la liberté de conscience comme elle garantit la liberté religieuse, demeurera indéfectiblement la règle de notre République. » Ce message est plus que jamais d’actualité.

Devant l’inquiétude des musulmans de France qui pensaient avoir fini avec les propositions de loi qui stigmatisent leur religion, le CFCM appelle les forces vives de la nation à s’élever contre toutes les formes de discrimination.

Fait à Paris, le 11 avril 2013,
Mohammed MOUSSAOUI
Président du CFCM




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu