Connectez-vous S'inscrire






Société

Nicolas Sarkozy en tournée au Maghreb

| Mardi 10 Juillet 2007

Nicolas Sarkozy débutera sa brève tournée maghrébine par l’Algérie où il est attendu ce matin. Le président français s’envolera ensuite pour Tunis, l’escale marocaine a été annulée pour raison de calendrier. Cette visite sera en partie consacrée au projet d'Union méditerranéenne.



Nicolas Sarkozy en tournée au Maghreb
Ce premier déplacement hors du continent européen de Nicolas Sarkozy, est une visite surtout symbolique qui marque sa volonté d'associer plus fortement les pays du Maghreb à l'Europe.

Tête-à-tête entre MM. Sarkozy et Bouteflika

Nicolas Sarkozy se rendra ce matin à Alger où il y doit passer quelques six heures. Il s'entretiendra avec le président Abdelaziz Bouteflika, qui offrira un déjeuner en son honneur à la résidence d'Etat de Zéralda (ouest d'Alger).

Nicolas Sarkozy sera accompagné du ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner et de Rama Yade, secrétaire d'Etat aux Droits de l'homme.

Le dernier tête-à-tête entre MM. Sarkozy et Bouteflika remonte à la visite effectuée en novembre à Alger par le nouveau président français, alors qu'il était encore ministre de l'Intérieur dans le gouvernement de Dominique Villepin.

Il avait duré plus de cinq heures et s'était terminé par une chaude accolade entre les deux hommes d'Etat. Les présidents Sarkozy et Bouteflika "se connaissent et s'apprécient", souligne-t-on de source diplomatique à Alger.

Pas d’étape marocaine

Le président français s'envolera dans l'après-midi pour Tunis où il prévoit d'avoir un entretien suivi d'un dîner de travail avec le président Zine El Abidine Ben Ali.

Contrairement au projet initial, Nicolas Sarkozy ne fera pas étape au Maroc. Cette visite a été «reportée à la demande des autorités marocaines pour des raisons de calendrier», a expliqué aujourd'hui le porte-parole de l'Élysée David Martinon, sans donner plus de précisions. Nicolas Sarkozy se rendra au Maroc dans la deuxième quinzaine du mois d'octobre, a-t-il précisé.

Une source autorisée marocaine, citée par l’Agence France Presse (AFP), avance qu’en « raison de l’excellence des relations entre les deux pays et de l’amitié entre le roi Mohammed VI et Nicolas Sarkozy, le Maroc souhaite qu’il s’agisse d’une visite d’Etat et qu’elle dure plus longtemps que quelques heures, comme prévu initialement ».

Un projet d'Union méditerranéenne

Le président français entend défendre auprès de ses interlocuteurs son projet d'Union méditerranéenne, destinée à améliorer la coopération entre les pays du pourtour de la Mer méditerranéenne dans les domaines de la lutte contre l'insécurité, du développement durable, de l'énergie, du codéveloppement ou de la gestion des migrations.

Nicolas Sarkozy pourrait aussi mettre sur la table la question des droits de l'Homme avec le président Ben Ali, a laissé entendre David Martinon. «Aucun sujet ne sera tabou dans ses contacts.»

Quant à l'Algérie, elle veut nouer un "partenariat d'exception" avec la France après l'enterrement discret d'un projet de "traité de paix et d'amitié" controversé, rendu impossible par le refus de Paris de se repentir pour les "crimes" commis par la colonisation française en Algérie.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu