Connectez-vous S'inscrire






Archives

Nicolas Sarkozy en Hongrie

| Vendredi 14 Septembre 2007

Aujourd’hui, le président français Nicolas Sarkozy entame en Hongrie, pays d'origine de son père, une série de voyages dans les capitales européennes à quelques mois de la présidence française de l'UE. Au programme, allocution, rencontre avec les dirigeants du pays et visites symboliques.



Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarkozy

Tournées européennes

Le président français s'était engagé à visiter, lui ou le Premier ministre François Fillon, les 26 autres Etats-membres de l'UE avant le début de sa présidence le 1er juillet 2008.

Il commence cette tournée des capitales par la Hongrie, pays de son père Pal (Paul), né en 1928 à Budapest et qui a immigré en France après la Seconde guerre mondiale.

La famille Sarközy de Nagy Bocsa est une ancienne famille noble hongroise.

La Hongrie attend avec une fierté particulière celui qu'elle considère en partie comme un "enfant du pays".

Premier voyage d'un président français

Cette visite de M. Sarkozy traduit une "rupture" supplémentaire avec son prédécesseur Jacques Chirac, qui entretenait des relations difficiles avec certains pays d'Europe de l'Est auxquels il avait vivement reproché un soutien à l'intervention américaine en Irak en 2003.

"Ce voyage marquera le retour de la France en Europe centrale et orientale", assure-t-on dans l'entourage de M. Sarkozy, où l'on souligne que "ce sera le premier déplacement préparatoire à la présidence française de l'UE", au second semestre 2008.

C'est également le premier voyage d'un président français en Hongrie depuis l'entrée de ce pays dans l'Union européenne, le 1er mai 2004.

Il sera accompagné par le secrétaire d'Etat aux relations européennes, Jean-Pierre Jouyet.

Allocution et visites symboliques

M. Sarkozy prononcera une allocution devant les parlementaires hongrois et les corps constitués en début d'après-midi et multipliera les entretiens avec les dirigeants du pays, notamment son homologue Laszlo Solyom (droite libérale) et le Premier ministre Ferenc Gyurcsany (socialiste).

Deux visites symboliques sont également prévues à Budapest: l'une devant le monument aux Martyrs de l'insurrection de 1956 contre la présence soviétique, l'autre sur le chantier de la ligne n°4 du métro de la capitale hongroise, réalisée par le groupe de BTP français Vinci.

Les échanges commerciaux entre la France et la Hongrie connaissent une croissance soutenue depuis 2005 (+12% en 2005 et +14% en 2006). Avec 2,7 milliards d'euros d'exportations (4,7% de parts de marché), la France était l'an dernier le cinquième fournisseur de la Hongrie, loin derrière l'Allemagne.

Nicolas Sarkozy est allé en Hongrie en avril 1994 quand il était ministre du Budget et en novembre 2004 quand il était ministre de l'Economie. Il y est aussi allé à titre privé.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu