Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Maroc : trois ans de prison pour un faux Mohammed VI

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 10 Septembre 2014



Il était pourtant fier de ressembler au roi du Maroc… mais il n’aurait pas dû trop se prendre au jeu. Nabil Sbaï a été condamné, lundi 8 septembre, à trois ans de prison ferme par le tribunal de Tétouan, pour « usurpation d’identité d’un haut responsable ».

Selon l’accusation, le condamné aurait abusé de sa ressemblance avec Mohammed VI, dont le nom n’est pas mentionné dans le jugement, pour obtenir certains privilèges réservés au souverain du Maroc. L’information qui circulait dans la presse a été confirmée mardi 9 septembre par Mohamed Benaïssa, de l’Observatoire du nord des droits de l’homme, une ONG locale.

« J’aime le roi et j'aime imiter ses tenues vestimentaires. Je ne suis pas un escroc », s’est défendu le trentenaire, originaire de Rabat, même s’il a affirmé au tribunal ne pas avoir fait exprès de se faire passer pour le roi. Son attitude, dans les jours précédant son arrestation à Rabat le 20 août, semble pourtant laisser penser le contraire.

Au volant d’une BMW, imitant les attitudes du roi, il avait laissé les autorités lui ouvrir le chemin, et les passants l’acclamer sur son trajet dans les rues de Fnideq, au nord du pays. Les Renseignements ont commencé à enquêter sur le faux Mohammed VI après que le subterfuge eut été remarqué, le 8 août dernier, selon le site d’information H24. Quelques jours avant son arrestation, l’incriminé avait pris la fuite et abandonné son véhicule près de Tétouan.

Avant l’épisode de Fnideq, Nabil Sbaï avait déjà l’habitude de saluer les badauds par la fenêtre de sa voiture, et de se laisser prendre en photo par les gens qui le prenait pour Mohammed VI, d’après les médias locaux.

Lire aussi :
Espagne : le roi du Maroc outré après le contrôle de son yacht
Jacques Chirac en vacances auprès du roi du Maroc
La cérémonie d'allégeance au roi du Maroc contestée

Et aussi :
Un faux Obama pour dénoncer les contrôles au faciès




Loading












Recevez le meilleur de l'actu