Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Mandat d'arrêt contre un ancien dictateur

| Vendredi 9 Mars 2007



Jeudi, un juge fédéral a ordonné l'arrestation de l'ancien chef militaire argentin Reynaldo Bignone pour des faits liés à des abus des droits de l'Homme sous la dictature militaire en Argentine de 1976 à 1983, ont rapporté des médias locaux.

Le juge Alberto Suarez Araujo n'a pas diffusé de communiqué, et on ignorait dans l'immédiat si Bignone avait été arrêté.

L'ancien commandant militaire, âgé de 78 ans, est le dernier des quatre chefs de la junte militaire qui gouverna l'Argentine avant le retour de la démocratie en 1983. Il a nié toute implication dans la disparition de dissidents sous la dictature.

Près de 13.000 personnes sont officiellement mortes ou portées disparues, à la suite d'opérations menées durant les sept ans de dictature, même si des groupes de défense des droits de l'Homme avancent que ce sombre bilan est plus proche des 30.000.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu