Connectez-vous S'inscrire






Société

Lycée Averroès, le bon élève de l’Éducation nationale

Palmarès

Rédigé par Leïla Belghiti | Lundi 11 Mai 2009

Six ans d’existence et déjà un classement qui fait envier. Deuxième meilleur lycée du département Nord, et 34e à l’échelle nationale, le lycée Averroès de Lille affiche un plein d’enthousiasme.



Cours de SVT (sciences de la vie et de la Terre), en classe de première.
Cours de SVT (sciences de la vie et de la Terre), en classe de première.
À la suite des indicateurs de résultats rendus publics par le ministère de l’Éducation nationale en avril, on a vu sans tarder se dresser le palmarès des lycées de France.

Passé sous contrat d’association avec l’État l’année dernière, le premier lycée privé musulman Averroès* entre en fanfare dans les classements, avec 100 % de réussite au baccalauréat 2008, sous les applaudissements de la municipalité et de la préfecture.

De quoi faire la fierté de la direction et du personnel pédagogique de l’établissement. « Nous avons accueilli la nouvelle avec un grand plaisir », se félicite Makhlouf Mamèche, directeur adjoint, « c’est le fruit de tout un travail ».

Makhlouf Mamèche, directeur adjoint : « Notre objectif est de tripler le nombre de classes d'ici 3 à 5 ans. »
Makhlouf Mamèche, directeur adjoint : « Notre objectif est de tripler le nombre de classes d'ici 3 à 5 ans. »

La solution miracle ?

« On n’a pas de classes blindées », argue Makhlouf Mamèche. Un argument de taille pour Assya, qui compte intégrer le lycée à la rentrée prochaine, en classe de seconde. Avec 110 élèves et 6 classes au total, le lycée assure une aide personnalisée à chacun de ses élèves, avec une panoplie de cours de soutien scolaire intensifs en semaine et pendant les vacances. On ne lésine pas sur les moyens, à Averroès. Et tout le monde y met du sien.

« Les enseignants sont très investis », assure le directeur adjoint, certains proposent même leurs services bénévolement : 30 heures de maths, répartis durant les week-ends, sont ainsi dispensés.

Ambiance « conviviale », élèves gâtés, voire « chouchoutés », selon une enseignante d’histoire-géographie, et parents très satisfaits.
Lorsqu’on évoque la sélection à l’entrée en seconde, la direction se veut rassurante : « On ne prend pas que des bons élèves, mais on accepte aussi des élèves moyens et en difficulté. Il suffit pour s’en rendre compte de voir le classement, qui est aussi établi sur le critère de l’évolution des élèves tout au long de leur scolarité au lycée. » « D’ailleurs, un bon élève réussit dans n’importe quel établissement... », fait-on remarquer. « Ce qui fait notre fierté, poursuit le directeur adjoint, c’est le suivi de tous nos élèves jusqu’à leur réussite. »

El Hassane Oufker, directeur du lycée : « Avec 23 professeurs et une dizaine de personnes à la vie scolaire et administrative, le taux d'encadrement est de 1 adulte pour 3 élèves. »
El Hassane Oufker, directeur du lycée : « Avec 23 professeurs et une dizaine de personnes à la vie scolaire et administrative, le taux d'encadrement est de 1 adulte pour 3 élèves. »

« La religion n’est pas un critère »

De beaux jours s’annoncent pour Averroès. Signe de son aura, les grandes écoles, telle HEC, proposent d’ores et déjà leur partenariat. « Les preuves sont là », affirme Makhlouf Mamèche, persuadé que ce succès encouragera les familles non musulmanes à y inscrire leurs enfants. « La religion n’est pas un critère », pour ce lycée ou l’enseignement religieux est optionnel.

Cantonné depuis 2003 (date de son ouverture) dans les locaux étroits de la mosquée de Lille-Sud, le lycée pourrait peut-être entrevoir une sortie de crise, avec l’achat d’un terrain à construire dans les prochains mois. « On y travaille avec la municipalité, mais rien n’est encore signé ! », prévient le directeur adjoint. De sa voix sereine et enjouée, il ajoute : « Il n’y a pas que le travail fourni, il y a la main de Dieu qui s’étend sur le lycée Averroès ! »


* En France, on compte environ 500 élèves inscrits dans 4 établissements privés musulmans (primaire ou secondaire), sur près de 1 500 établissements privés confessionnels.


Lire aussi :
Averroès : 1er lycée privé musulman sous contrat avec l’Etat
Lycée Averroès de Lille : état des lieux
Le premier lycée musulman





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu