Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Louvre : des œuvres volées au département des arts de l'islam ?

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 31 Octobre 2012



La Turquie accuse le Louvre d’exposer, dans son nouveau département des arts de l’Islam ouvert en septembre, des œuvres « volées » dont elle réclame la restitution, rapporte mardi 30 octobre La Croix.

L’affaire, lancée par le journal turc Radikal et confirmée par le ministère turc de la culture, concerne trois panneaux de faïence d’Iznik, exposées au Louvre. Selon le quotidien, ces faïences proviendraient de la mosquée Piyale Pasha, œuvre de l’architecte ottoman Sinan, et située dans le quartier stambouliote de Kasimpasa.

La Turquie estime à huit le nombre de panneaux dérobés dans cette mosquée achevée en 1573. Jusqu’à présent, cinq avaient été identifiés dans des musées américains et européens. Selon Ankara, les trois derniers se trouvent donc à Paris.

Des faïences originaires des tombeaux des sultans Selim II, Murat III et de la bibliothèque de Mahmut 1er, également au Louvre, font aussi l’objet de litige. Selon Ankara, elles ont été emportées en France dans les années 1880 par Albert Sorlin Dorigny. Chargé de les restaurer, il les aurait offertes au Louvre au lieu de les rendre, raconte La Croix.

« Nous avons entamé un processus pour (les) récupérer », a déclaré le ministre de la culture, Ertugrul Günay.

De son côté, le Louvre affirme que les œuvres en cause ont été acquises légalement. La France avait déjà été saisie il y a plusieurs années, pour une demande de restitution de carreaux de faïence provenant du mausolée de Selim II mais avait été conclu que les œuvres ne pouvaient faire l’objet d’une procédure de restitution, au regard du droit international et du droit français. Pour le Louvre, cette position reste valable à propos de la nouvelle polémique.

La Turquie n'en démord pas de sa position et réclame le retour au pays des œuvres qu'elle estime siennes.

Lire aussi :
Au Louvre, Hollande valorise la civilisation islamique
Les arts de l’islam mis à l’honneur au Louvre
Les arts de l’islam fascinent le Louvre




Loading














Recevez le meilleur de l'actu