Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Londres : soupçonné de terrorisme, un bébé convoqué par l'ambassade américaine

Rédigé par Benjamin Andria | Mardi 18 Avril 2017



Londres : soupçonné de terrorisme, un bébé convoqué par l'ambassade américaine
Incroyable mais vrai. Un bébé de trois mois, soupçonné de terrorisme, a été placé lundi 17 avril en salle d’interrogatoire à l'ambassade des Etats-Unis dans la capitale britannique.

Tout est parti d’une erreur de son grand-père lorsqu’il a fallu remplir une demande de visa pour les Etats-Unis. La famille comptait en effet se rendre à Orlando, en Floride, pour ses premières vacances à l'étranger. Paul Kenyon, 62 ans, a coché, dans le document au nom de son petit-fils, la case « oui » par erreur à la question « Cherchez-vous à vous engager ou avez-vous été engagé dans des activités terroristes, d’espionnage, de sabotage ou de génocide ? ».

Il s'est rendu compte de l'erreur lorsqu'il a essuyé un refus. Pire : le bébé a été conduit depuis son domicile du sud de Manchester, jusqu'à la salle d’interrogatoire de l’ambassade américaine à Londres. Un voyage aller-retour de près de 10 heures, soit presque autant qu'un Londres-Orlando, indique The Guardian.

« Je n'arrive pas à croire qu'ils n'ont pas compris que c'était une erreur sincère et qu'un bébé de 3 mois est incapable de faire du mal à quiconque », a indiqué Paul Kenyon dont la famille a dû débourser de nouveaux billets - plus de 3 500 € - pour partir vers Orlando. « Si vous êtes un terroriste, je pense que vous ne cochez pas cette case, de toute façon ! »

Lire aussi :
Par peur du terrorisme, une musulmane privée de Coca dans un avion
Le formidable soutien pour Ahmed, pris pour un terroriste à cause d’une horloge





Loading














Recevez le meilleur de l'actu