Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Londres ferme la porte à l'accueil d'enfants réfugiés

Rédigé par Saphirnews | Jeudi 9 Février 2017



Londres ferme la porte à l'accueil d'enfants réfugiés
Le gouvernement britannique a été vivement critiqué cette semaine sur sa politique d’accueil des enfants réfugiés. Robert Goodwill, ministre de l’Immigration, a en effet annoncé que le Royaume-Uni se limiterait à l’accueil de 350 enfants migrants isolés en provenance d'Europe, dont 200 sont déjà arrivés. « Nous annoncerons en temps voulu sur quelle base les enfants seront transférés d'Europe vers le Royaume-Uni » a-t-il déclaré.

Pourtant, le programme évoquait le nombre d’accueil de 3 000 enfants au départ, sans réellement déterminer de chiffres exacts. « Au moment où Donald Trump bannit les réfugiés, il serait honteux que le Royaume-Uni suive le mouvement et ferme la route du refuge aux mineurs non accompagnés quelques mois après l'avoir ouverte », s’est inquiété le parlementaire travailliste Alf Dubs, à l’origine du programme d’accueil.

La décision a provoqué l’incompréhension dans la classe politique. Le chef du Parti libéral démocrate, Tim Farron, a qualifié la décision du gouvernement de « trahison de ces enfants vulnérables et d'une trahison des valeurs britanniques». Le co-leader des Verts Jonathan Bartley a qualifié cette annonce de « déshonneur absolu ». La Grande-Bretagne, embarquée dans le Brexit, n'entend pas ouvrir davantage ses frontières comme ne l'ont fait l'Allemagne ou les pays scandinaves.

Lire aussi :
Calais : la France appelle la Grande-Bretagne à accueillir les réfugiés mineurs isolés
Réfugiés : les musulmans d'Allemagne engagés contre les abus sexuels sur mineurs




Loading











Recevez le meilleur de l'actu