Connectez-vous
Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Rss





Monde

Les sept merveilles du monde musulman : Ispahan (3)

Rédigé par Emmanuelle Grimaud | Samedi 4 Août 2012



Sur presque tous les continents, la civilisation islamique a laissé l’héritage d’un passé souvent resplendissant. Toutes ces villes riches d’un patrimoine historique valent indéniablement le détour car elles possèdent des merveilles architecturales reconnues mondialement.

En cette période estivale, redécouvrir la diversité et l’originalité de cet héritage souvent méconnu apparaît donc indispensable.

De Grenade, en Espagne, où la citadelle de l’Alhambra s’étend dans des tons rouges à l’heure du coucher du soleil, en passant par l’emblématique médina de Fès, par les majestueux iwans de la Mosquée du Vendredi à Ispahan, les dynasties musulmanes se sont distinguées par leur raffinement architectural.
Plus à l’est, la découverte de Samarcande, ville qui inspira Amin Maalouf dans son ouvrage du même nom, en époustouflera plus d’un, tout comme la majestueuse Istanbul ou Le Caire, l’un des plus grands centres islamiques mondiaux, sans oublier Jérusalem, ville sainte et envoûtante.

Gros plan sur sept des plus belles perles du monde musulman.

ISPAHAN

A Ispahan, la Mosquée du cheikh Lutfallah fut édifiée entre 1602 et 1619 par Abbas Ier le Grand qui la dédia à son beau-père cheikh Lutfallah, docteur de la loi.
A Ispahan, la Mosquée du cheikh Lutfallah fut édifiée entre 1602 et 1619 par Abbas Ier le Grand qui la dédia à son beau-père cheikh Lutfallah, docteur de la loi.
« Ispahan a des tons bleus, si puissants et si rares que l’on songe à des pierres fines, à des palais en saphir, à d’irréalisables splendeurs de féeries…», écrivait l’académicien Pierre Loti dans son livre Vers Ispahan (1904).

Ville d’Iran, Ispahan se situe au sud de Téhéran. Elle est l’un des centres majeurs de l’industrie et de l’enseignement du pays.

En 1598, le souverain safavide, le shah Abbas Ier le Grand transfère sa capitale de Qazvin à Ispahan, où il entreprend de grands travaux. Il aménage même, au centre de la ville, un terrain de polo et fait ériger quatre ensembles monumentaux, quatre portes conduisant à la mosquée de l’Imam, à la mosquée du Cheykh Lotfallah, au bazar et au Palais Ali Qapu.

Les nombreux monuments islamiques construits entre le XIe et le XIXe siècle font d’Ispahan l’un des joyaux du Moyen-Orient. La place Naghsh-e Jahan est classée au patrimoine mondial de l’humanité.

Parmi les lieux incontournables d’Ispahan, on retrouve la Mosquée du Vendredi, qui est l’une des architectures les plus complexes des arts de l’islam ainsi que le palais de Chechel Sotoun, monument majeur du shah Abbas II, qui était utilisé pour les cérémonies de couronnement.



Emmanuelle Grimaud


Société | Religions | Economie | Monde | Culture & Médias | Votre revue de presse | Politique


Inscription à la newsletter



Loading




L'actu vue par Yace