Connectez-vous S'inscrire






Société

Les chibanis à l’honneur à la mosquée de Vigneux

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Lundi 4 Août 2014

Visibiliser l’histoire des chibanis et leur rendre hommage, c’est tout l’objectif de l’exposition mise sur pied du 7 juillet au 7 août (puis prolongée au 31 août) par la mosquée de Vigneux-sur-Seine (Essonne). « Histoire et mémoire de la mosquée de Vigneux » met en exergue des portraits et témoignages vidéos de vieux migrants de la communauté maghrébine qui ont contribué à la construction de ce lieu de culte aujourd'hui très actif. Le mois du Ramadan terminé, il ne reste plus que quelques jours pour y faire un tour.



« Histoire et mémoire de la mosquée de Vigneux » est la première exposition du genre pour l’Association culturelle de la mosquée de Vigneux-sur-Seine (ACMV), fondée dans les années 1980.

« Trente ans plus tard, le petit local HLM (du quartier de la Croix Blanche, ndlr) qui servit de salle de prière n’est plus qu’un lointain souvenir et l’inauguration de la nouvelle mosquée en 2008 trace un avenir plein de promesses pour les générations futures », racontent aujourd’hui les responsables de l’ACMV, à l'initiative d'un projet Waqf novateur. Celui-ci consiste en la construction d’un complexe polyvalent qui garantira la pérennité des activités de la mosquée.

Un devoir de mémoire

Mais parler du futur en faisant fi du passé et oublier ceux et celles qui ont contribué à la construction du lieu de culte était inconcevable pour l'ACMV. De l’histoire des « pères fondateurs » de la communauté musulmane de Vigneux-sur-Seine, l’association en a tiré l’essentiel afin que les Vigneusiens, et particulièrement les plus jeunes d’entre eux, soient conscients du patrimoine que les « anciens » leur ont légué.

Ce sont « des Hommes souvent discrets qui, par leur efforts, ont contribué à la création de la mosquée. Paradoxalement, ce sont des figures connus de la communauté, ils sont tous les jours présents aux premiers rangs de la mosquée et pourtant leur rôle au sein de la communauté musulmane de Vigneux est peu connu », nous explique Rachid, un bénévole de l’ACMV, pour qui l’exposition « permet de créer du lien entre les générations mais aussi d'ancrer les Vigneusiens dans un grand récit fondateur de leur communauté ».

Par pudeur ou modestie, il n'a pas été aisé de faire témoigner ces hommes et ces femmes aujourd'hui âgées de plus 50 ans. L'ACMV aura tout de même réussi à obtenir le témoignage d'une quinzaine de chibanis. C'est le cas de Mohammed Zaidani ou Naïma Mehenni dont nous vous offrons les témoignages vidéos.


Les chibanis restent toujours « très présents dans la vie de la mosquée », indique Rachid, qui évoque l’existence d’un « conseil des Sages (...) régulièrement consulté à propos des affaires concernant la mosquée et la communauté ». Cette exposition appelle une suite pour l’ACMV. Pour ne rien perdre de cette histoire si peu connue, un documentaire pourrait, dans un avenir plus ou moins proche, voir le jour.

Infos pratiques :
« Histoire et mémoire de la mosquée de Vigneux-sur-Seine »
Du 7 juillet au 7 août 2014 - Prolongation jusqu'au 31 août
Mosquée de la Piété et de la Bienfaisance
15 rue Galilée, 91270 Vigneux-sur-Seine
Entrée libre - De 14h à 22h.

Lire aussi :
Les chibanis, d’éternels « Invisibles » ?
Le waqf, une donation perpétuelle d’utilité publique




Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu