Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Législatives 2017 : la préfecture de l'Essonne valide l'élection de Manuel Valls

Rédigé par Imane Youssfi | Mardi 20 Juin 2017



Législatives 2017 : la préfecture de l'Essonne valide l'élection de Manuel Valls
L’élection contestée de Manuel Valls dimanche 18 juin ne finit pas de faire couler de l’encre. L’ancien Premier ministre avait annoncé sa victoire lui-même à la mairie d’Evry (Essonne) dans la soirée, en déclarant devancer son adversaire Farida Amrani, de la France insoumise (FI), de 139 voix. Les
militants de FI avait demandé que les voix soient recomptés, mais les bulletins de vote ont été détruits à l’annonce des résultats (sauf blanc et nul).

Lors de cette soirée mouvementée, Farida Amrani avait de suite contestée cette victoire et déclarait fermement son intention de déposer un recours auprès du Conseil constitutionnel en fin de semaine. Lundi, elle était accompagnée de ses équipes en préfecture pour examiner les PV des bureaux de vote et les listes d’émargement.

Selon Francis Chouat (PS), maire d’Evry et proche de Manuel Valls, il ne figure pas « la moindre remarque sur aucun PV que ce soit à Evry ou ailleurs ». Citée par Le Parisien, Josiane Chevalier, préfète de l’Essonne, a confirmé ces déclarations, indiquant que « ces documents ont été soumis à la commission de contrôle présidée par une magistrate. Elle n’a émis aucune réserve. »

Pour Ulysse Rabaté, suppléant de Farida Amrani, un doute persiste sur quatre bureaux de vote d’Evry : « Ces bureaux sont tombés en dernier, et c’est là que se fait la bascule pour Manuel Valls.» Farida Amrani a même déclaré avoir constaté d’autres irrégularités dans d’autres bureaux de vote : « Notre assesseur était sorti voter et c’est à ce moment-là qu’il y a eu un pic de participation. Il y avait sur place quelqu’un faisant campagne pour Valls, il faisait du rabattage. »

« On veut lever tout soupçon. (...) La démocratie, je n'attends que ça. Qu'elle se fasse et soit respectée. C'est pour cela qu'on dépose un recours : pour respecter la démocratie », estime Farida Amrani, déterminée à mener cette action jusqu'au bout. Pour l'heure, le ministère de l'Intérieur a enregistré la victoire de Manuel Valls avec 11 757 voix (50,3 %) devant Farida Amrani, qui totalise 11 618 bulletins (49,7 %). Manuel Valls est le député élu de la 1ère circonscription de l'Essonne jusqu'à ce que le Conseil constitutionnel en décide autrement. Ou pas.

Pour rappel, le taux d'abstention s'est élevé au second tour des législatives à 63,4 % dans cette circonscription contre 59,8 % au premier tour.

Lire aussi :
Assemblée nationale sous l’ère Macron : faire du vieux avec du neuf
Législatives 2017 : tout sauf Valls, l’appel sur lequel compte Farida Amrani





Loading














Recevez le meilleur de l'actu