Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le footballeur Serge Aurier porte plainte pour violences policières

Rédigé par Saphirnews | Mardi 31 Mai 2016



Le footballeur du Paris Saint-Germain, Serge Aurier. © Radio France
Le footballeur du Paris Saint-Germain, Serge Aurier. © Radio France
Après une altercation avec des policiers de la Brigade anticriminalité, à la sortie d’une boite de nuit dans le quartier des Champs-Elysées, Serge Aurier a été mis en garde à vue lundi 30 mai à l’aube. Le défenseur du Paris Saint-Germain a pu sortir dans l’après-midi pour faire constater à l’hôpital ses blessures à la lèvre et au front. Mais il est ensuite retourné au commissariat et a vu sa garde à vue prolongée de 24h. Le footballeur a décidé de porter plainte pour violences policières selon RMC.

Les forces de l’ordre reprochent à l’international ivoirien de les avoir insultés et d’avoir porté un coup de coude au thorax d’un des policiers. Serge Aurier aurait proféré des menaces et aurait dit : « Vous ne savez pas qui je suis ! Vous osez me manquer de respect, vous êtes fous. Mon avocat va s'occuper de vous. Vous trois, j'ai bien dit vous trois, vous allez le regretter toute votre vie. C'est fini pour vous ». « Vous trois, vous serez révoqués toute votre vie ! », assure-t-on du côté d’Europe 1.

Cependant, RMC détaille une autre version des faits. Lorsque Serge Aurier et ses amis démarrent leur Porsche, rue Ponthieu, une voiture de la BAC arrive en contresens et s’arrête à hauteur du véhicule. Une policière aurait demandé de façon véhémente au footballeur de sortir de descendre en lui mettant une lampe torche dans les yeux et en proférant quelques insultes. Un autre policier aurait demandé à Serge Aurier de sortir les mains des poches afin de procéder à un contrôle. Devant la nonchalance de l’Ivoirien, il lui aurait donné un coup de poing.

Le chauffeur et ami du joueur du PSG n’a pas été interpellé mais assure que les deux femmes dans la voiture ainsi qu’une quatrième personne peuvent témoigner de l’affaire. Une confrontation devrait avoir lieu dans la journée du mardi 31 mai entre Serge Aurier et le policier qui a porté plainte contre lui.

La direction du PSG n’a, pour l’heure, fait aucun commentaire. Le président Nasser Al-Khelaïfi dit attendre de connaître les suites judiciaires avant de se prononcer. Le défenseur âgé de 23 ans avait déjà été sanctionné en février dernier pour avoir proféré des insultes à l'encontre de son entraineur Laurent Blanc et de ses coéquipiers sur le réseau social Periscope. Serge Aurier est sorti de garde à vue. Il sera jugé le 26 septembre.

Lire aussi :
#LaFouilleDeLaHonte : François Bayiga entendu par le Défenseur des droits
Contrôles au faciès : un rapport pour alerter le gouvernement sur les maux du déni
La police prise en flagrant délit de « faciès »
Espagne : le roi du Maroc outré après le contrôle de son yacht




Loading












Recevez le meilleur de l'actu