Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le droit de vote des étrangers enterré

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 14 Mars 2013



Promesse de François Hollande, le droit de vote aux élections locales pour les étrangers non-européens ne sera finalement pas mis en œuvre en France. Cette réforme ne figure en effet pas dans la révision constitutionnelle présentée en Conseil des ministres, mercredi 13 mars.

Le gouvernement a préféré abandonner ce projet estimant qu’il n’arriverait pas à réunir une majorité des trois cinquièmes du Parlement pour adopter le projet, auquel les députés de la droite et du centre s'opposent vigoureusement.

Mais au lieu de tenter le coup et de porter jusqu’au bout une réforme qui était l’un de ses engagements phares lors de la campagne présidentielle, François Hollande préfère jeter sa promesse dans les oubliettes. En mal de popularité, le chef d'Etat déçoit à nouveau ceux qui tenaient à ce changement, maintes fois promis par la gauche lors des campagnes présidentielles du PS.

Même au sein du Parti socialiste, l’abandon de cette réforme phare déçoit. « Les Français ne nous en voudraient pas de ne pas l'avoir fait, ils nous en voudraient de ne pas avoir essayé. Sur le droit de vote des étrangers, je crois qu'il faut passer par le Parlement et que nous mettions la droite devant ses responsabilités », a déploré Razzy Hammadi, député socialiste de la 7e circonscription de Seine-Saint-Denis.

Ce n’est cependant pas une surprise car dès le mois de septembre 2012, le président avait fait comprendre que cette réforme pourrait ne pas voir le jour.

L’élargissement de la responsabilité civile du chef de l’Etat, la fin du statut de membres de droit du Conseil constitutionnel pour les anciens présidents de la République ou encore l’interdiction pour un ministre d’exercer un mandat exécutif local figurent parmi les projets de réforme constitutionnelle.

Lire aussi :
Le droit de vote des étrangers, bientôt jeté aux oubliettes ?
Droit de vote des étrangers : pas pour 2014 selon Najat Vallaud-Belkacem
Le droit de vote des étrangers polarise le clivage gauche-droite
Vote des étrangers : une stratégie électorale du PS en œuvre?
Droit de vote des étrangers : Hollande maintient son engagement
Droit de vote aux étrangers : Valls s’en moque





Loading












Recevez le meilleur de l'actu