Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La réponse de Najat Vallaud-Belkacem aux mères voilées

Rédigé par | Mercredi 12 Novembre 2014



Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Education nationale.
Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Education nationale.
Mamans Toutes Egales attendaient une réponse directe de Najat Vallaud-Belkacem, depuis qu’elle s’est publiquement positionnée à propos de l’accompagnement des enfants aux sorties scolaires par les mères voilées.

A la suite de leur lettre ouverte adressée à la ministre de l’Education nationale, une réponse du cabinet de la ministre leur a été adressée vendredi 7 novembre. Rappelant au préalable l’importance de la République accordée à la laïcité ainsi que l’avis du Conseil d’Etat formulé en décembre 2013, aucun changement dans sa prise de position sur la question n’est relevé, selon le courriel que Saphirnews a pu consulter.

Les parents d'élèves « ne peuvent être soumis aux mêmes règles que les fonctionnaires, quand bien même ils collaboreraient au service public de l’éducation » mais la responsabilité est celle des chefs d'établissements dans leur décision. L'abrogation de la circulaire Chatel n'est pas non plus évoquée.

Le ministère de l’Education nationale déclare néanmoins s’être « engagé dans une démarche volontariste pour rapprocher les parents d’élèves de l’école de la République, et ainsi restaurer leur confiance en notre système éducatif ».

« L’association des parents à la vie de l’école leur permet de mieux comprendre le fonctionnement de notre institution, et ainsi de créer un environnement plus apaisé, et ce au bénéfice de l’apprentissage des enfants. Aussi, l’objectif de l’école n’est pas d’exclure les mères et leurs enfants mais de permettre à tous les élèves de participer à des sorties scolaires qui sont facteurs d’épanouissement et de lutte contre les inégalités sociales, et qui permettent aussi d’ouvrir certains publics scolaires sur l’extérieur, en leur montrant d’autres environnements culturels », conclut le cabinet.

Le collectif MTE, tout en saluant le sens du dialogue de la ministre, appelle désormais celle-ci à adresser des directives claires aux chefs d'établissement afin que les exclusions de mères musulmanes cessent.



Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur


Loading












Recevez le meilleur de l'actu