Connectez-vous S'inscrire






Archives

La justice réhabilite Mohamed Bechari

Rédigé par Propos recueilli par Amara BAMBA | Jeudi 22 Juin 2006

Mohamed Bechari a gagné son procès. Accusé de malversations administratives à la tête de la Fédération nationale des musulmans de France (FNMF), Mohamed Bechari vient d'être réhabilité dans sa légitimité. Dans un jugement rendu aujourd'hui 22 juin 2006, le juge Patricia Grandjean du tribunal de grande instance de Naterre donne raison à M. Bechari. Elle condamne la partie adverse à payer les frais engagés et lève la tutelle sous laquelle la FNMF était placée depuis le 30 mars. Entretien avec un leader musulman à la sortie de son procès.



Mohamed Bechari, président de la FNMF
Mohamed Bechari, président de la FNMF
SaphirNews.com: Quel sentiment éprouvez-vous au terme de cette victoire judiciaire ?

Mohamed Bechari: Mon sentiment est qu'on ne peut pas tromper la justice durablement. Mes adversaires ont cru pouvoir le faire. Eh bien, c'est raté. Ils en auront pour leurs frais. Pour nous c'est la fin de toutes les accusations qui n'avaient d'autres buts que de salir notre image. Ils voulaient nous discréditer en salissant notre image dans les médias. Ils ont même dit que j'étais à la solde de certains responsables du Bureau des cultes. Je crois que c'est la fin de toutes ces accusations infondées qui visent seulement à nous jeter en pâture aux médias et salir notre image pour arriver à leurs fins. Même vous, à SaphirNews, vous ne nous avez pas fait de cadeau. Aujourd'hui la justice nous donne raison. Elle dit clairement que les disfonctionnements de la FNMF ne sont pas liés à ce que disent nos adversaires. Pour cela je lui rend hommage.

Vous allez donc réintégrer le bureau exécutif du Conseil français du culte musulman (CFCM). Quelle sera votre ligne ?

Mohamed Bechari: Nous restons toujours très ouverts. Nous allons continuer à travailler pour le bon fonctionnement des institutions que nous avons contribué à mettre en place. Et nous nous opposerons à toute main étrangère qui voudrait s'ingérer dans les affaires de l'islam de France. Nous allons faire barrage à tous ceux qui veulent faire de nos mosquées des tribunes électoralistes et affairistes au service d'un islam politique. Dans le CFCM et dans les CRCM (ndr: Conseils régionaux du culte musulman) nous allons récupérer tous nos postes et nous mettre immédiatement au travail. Et notre ligne sera celle d'un islam bien de France.

Le Rassemblement des musulmans de France compte nombre de cadres de la FNMF

Mohamed Bechari: C'est vous qui le dites. Nous n'avons nullement une section de la FNMF qui porte le nom de RMF Je connais toutes nos sections. Ceux qui peuvent se retrouver dans notre ligne de conduite, loin de toute allégeance ou influence étrangères à l'islam de France, sont toujours avec nous. Et, à ce jour, je n'ai enregistré aucune démission de cadre de la FNMF. Nous avions ces accusations à affronter et nous avons été rétablis dans notre droit. Nous allons donc récupérer tous nos sièges partout où ils nous ont été confisqués. Au CFCM mais aussi dans les CRCM.

Vous êtes blanchi, mais une autre figure de l'islam est actuellement en garde à vue ....

Mohamed Bechari: Vous voulez parler de Cheikh Dhaou Meskine. Je suis très affecté par ce qui se passe et je n'ai pas osé faire de déclaration ces derniers jours en raison du procès qui vient de se terminer. Je tiens donc à exprimer tout mon soutien à Cheikh Dhaou et à toute sa famille. Ce type d'opération de police est une manière de nous porter atteinte dans notre dignité de musulman. Je comprends...: la police doit faire son travail. Et sa tâche n'est pas facile. Mais on ne peut pas se réjouir de voir ainsi quelqu'un comme Cheikh Dhaou arrêté. Il est quand même un imam respecté et connu depuis longtemps. Il y a d'autres manières de faire. Parce que, même quand il sera relâché et qu'on n'aura rien à lui reprocher, la médiatisation actuelle aura fait beaucoup de tort, inutilement. Et j'en suis très peiné parce que c'est exactement ce que l'on a essayé de me faire. Il a donc tout mon soutien.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu