Connectez-vous S'inscrire






Finance éthique

La Russie veut miser sur la finance islamique

Rédigé par La Rédaction | Lundi 30 Mai 2011



La Russie devrait émettre ses premières obligations islamiques (ou sukuk) dès le 20 juin. Cette initiative, qui provient du Tatarstan, une république à majorité musulmane localisée au centre du pays, permettra d’attirer les capitaux du Golfe afin de financer la construction d’un centre d’affaires à Kazan, la capitale du Tatarstan, pour un montant de 200 millions de dollars.

« La Russie montrera ainsi qu'elle peut être intéressante pour les pays musulmans. Actuellement, les banques islamiques ne peuvent pas travailler en Russie, la législation ne prenant pas en compte les interdits coraniques », se félicite Linar Yakoupov, l'un des promoteurs du projet.

La Banque Islamique de Développement, basée à Djeddah en Arabie Saoudite, des banques du Moyen-Orient, de Malaisie et des banques russes ont déjà manifesté leur intérêt pour cette affaire. « Les sukuk sont garantis par le gouvernement du Tatarstan, l'opérateur sera basé au Luxembourg et nous savons que le marché international est prêt à acheter », a-t-il assuré dans un entretien avec l'AFP.

Le ministre russe des Finances a indiqué « soutenir l'émission d'obligations islamiques au Tatarstan, une première en Russie » mais a relativisé l'intérêt de la chose en rappelant que « les capitaux arabes sont déjà présents » dans le pays.

La législation actuelle n’est pas encore sujette à modification et le soutien franc du gouvernement et de la banque centrale en faveur du développement de la finance islamique tarde à venir. « Il n'existe aucune loi sur la finance islamique et aucun projet de loi en préparation. Il n'y a rien à attendre dans les deux ou trois prochaines années, vu le peu d'empressement des instances fédérales à étudier la question », selon le vice-président de l'Association régionale des banques de Russie Oleg Ivanov.

Le Tatarstan conduira ainsi un projet pilote qui fera office de test pour les autorités russes. Le pays compte en son sein entre 11 et 22 millions de musulmans sur son territoire.

Lire aussi :
Moscou : un salon du halal prévu le 26 mai
Russie : bientôt un croissant islamique dans ses armoiries?
Isfin lancé au Luxembourg, centre européen de la finance islamique




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu