Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La Jordanie et l'Egypte exhortent Israël

| Samedi 10 Février 2007



Après les affrontements de vendredi déclenchés par les travaux près de l'Esplanade des Mosquées, Abdallah II de Jordanie a fait part de son inquiétude, parlant de "dangereuse escalade israélienne" et exhortant l'Etat hébreu à interrompre ces travaux.

La police anti-émeutes israélienne a tiré des grenades lacrymogènes et assourdissantes pour disperser la foule en colère sur l'Esplanade des Mosquées, furieuse des travaux en cours sur une des rampes d'accès au site, qu'elle dit destinée à endommager le site.

Abdallah II de Jordanie a téléphoné au président palestinien Mahmoud Abbas pour lui faire part de son inquiétude, rapporte l'agence officielle jordanienne Petra. Il a rejeté les "justifications" israéliennes pour ces travaux de rénovation: l'Etat hébreu parle de simples réparations en contrebas de l'Esplanade et accuse des "extrémistes" palestiniens d'avoir déclenché cette vague de contestation.

De son côté, Ahmed Aboul Gheit, chef de la diplomatie égyptienne, a fait part de la "profonde inquiétude" de son pays "face aux événements tragiques d'aujourd'hui à la Mosquée d'Al-Aqsa entre les forces d'occupation israéliennes et le peuple palestinien", selon l'agence officielle égyptienne MENA. Il a lui aussi demandé à Israël d'arrêter ces travaux, qui "ne déboucheront sur rien d'autre que l'escalade".




Loading












Recevez le meilleur de l'actu