Connectez-vous S'inscrire






Monde

L’équipe du Ghana s’excuse pour avoir brandi le drapeau israélien

| Mercredi 21 Juin 2006

Lundi 19 juin, l’équipe du Ghana s’est officiellement excusée après que deux de ses joueurs, John Pantsil et Emmanuel Pappoe, aient brandi le drapeau israélien. Cette action avait pour but la célébration de la victoire ghanéenne sur l’équipe tchèque : les deux joueurs « fautifs » sont issus du championnat israélien. Déclarant « ne pas avoir réalisé les conséquences de cet acte », le porte parole de l’équipe ghanéenne, Randy Abbey présente « ses excuses à tous ceux qui se sont sentis offensés par cet acte. »



L’équipe du Ghana  s’excuse pour avoir brandi le drapeau israélien
John Pantsil et Emmanuel Pappoe ont été montrés du doigt après avoir brandi le petit drapeau israélien. Ce petit drapeau bleu et blanc a été mal reçu par la population du Moyen-Orient. Apparemment, le but était simplement de célébrer la victoire des Blacks Stars contre la République tchèque. En effet, ce samedi 17 juin, le Ghana est la première équipe africaine a gagner un match, qui plus est 2-0, face à une équipe tchèque largement favorite dans ce mondiale. Le groupe E a donc un classement totalement inattendu dans lequel le Ghana, grâce à cette victoire, revient à égalité avec la République tchèque. Elle disputera un match décisif face aux Etats-Unis, le jeudi 22 juin.

Le symbole qui choque

Les deux joueurs n’ont peut être pas réalisé à quel point le parallèle qu’ils mettaient en avant est tendancieux. Israël et la victoire que constitue ce match, sont deux symboles qui lorsqu’on les assemble nous rappellent la situation en Palestine. Ce geste a été ressenti comme un manque total de respect et de compassion pour la situation que vivent les Palestiniens. Certains vont jusqu’à émettre l’hypothèse d’une manipulation médiatique, visant à racheter l’image désastreuse de l’Etat d’Israël. Quoi qu’il en soit, associer le drapeau israélien à la victoire d’une équipe qui n’a rien à voir avec l’état d’Israël, semble être un symbole qui choque.

Le monde arabe s’est d’ailleurs indigné de cette action. Le quotidien égyptien Al-Masry Al-Yom a clairement expliqué que les Egyptiens supportaient l’équipe ghanéenne jusqu’à la 82ème minute, et ont regretté après avoir vue le drapeau israélien. « Nous étions totalement derrière le Ghana et nous étions vraiment excités par le bon déroulement du match. Nous crions de joie. Et puis, la salle est devenue silencieuse lorsqu’on a vu Pantsil brandir le drapeau israélien. En fait, nous ne savions pas comment réagir. » A déclaré Ashraf el-Berri à l’AFP.

« Nous ne voulons pas représenter la politique israélienne »

Ce n’est pas un scoop, les Ghanéens John Pantsil et Emmanuel Pappoe évoluent tous deux dans le championnat israélien. Pantsil qui vient de fêter ses 25 ans est le défenseur de l’équipe nationale du Ghana mais aussi de l’équipe de Maccabi Tel-Aviv. Quant à Pappoe, du même age mais remplaçant durant ce mondiale, il évolue à Kfar-Saba, en Israël. Il est utile de rappeler que John Pantsil n’a pas joué dans d’autres équipes que celles issues du championnat israélien. Les deux joueurs ont brandi ce drapeau pour manifester leur satisfaction et certainement rendre hommage au championnat dans lequel ils évoluent.

L’équipe ghanéenne a tenu à présenter « ses excuses à tous ceux qui se sont sentis offensés par cet acte. » Martèle Randy Abbey, son porte parole : « Nous ne voulons pas représenter la politique israélienne ou même celle de n’importe quelle autre pays. Nous sommes juste ici pour jouer au football. »

















Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu