Connectez-vous S'inscrire






Archives

L'éducation liberale: Que du bon?

Rédigé par Dz F. | Mardi 24 Septembre 2002

...



La véritable victime des mutations de la société occidentale au XX ème siècle, c'est bien la famille: Cela est bien visible avec entre autre la révélation d'une 'crise de l'autorité parentale'. Le rôle parental dans l'éducation morale des enfants doit il avoir un avenir ?

Il n'y a plus rien à redire sur le rôle important des parents en matière d'éducation: l'époque encore récente où dominait la théorie selon laquelle il fallait 'laisser pousser', qu'il était 'interdit d'interdire' est révolue, et les temps actuels sont là pour nous prouver son caractère obsolète. 'La meilleure manière d'éduquer, c'est d'éduquer le moins possible' disait J-J Rousseau dans son récit philosophique 'Emile'. Pour ce philosophe, puisque l'enfant est naturellement bon, il n'y a qu'à l'abandonner à ses instincts naturels, et donc le laisser libre.

L'innocence de l'enfant n'est pas ici remise en cause, mais l'abstention et le 'laisser faire', ne donnant à l'enfant ni instruction, ni éducation, l'amène sans armes à l'âge adulte, où il devra seul faire face à l'existence.

Mais entendons-nous bien: l'enfant est avant tout un être moral; il a été confié à ses parents et il ne leur appartient donc aucunement. Il ne s'agit pas de produire une copie du père ou de la mère, mais au contraire, lui apprendre à penser par lui-même, à développer en lui sa personnalité, son ouverture d'esprit et son sens critique.

Certes les méthodes éducatives peuvent changer au fil des époques et des lieux, mais les valeurs nobles tel que honnêteté, piété filiale, respect de l'autre, humilité, pudeur…doivent rester immuables et continuer à être inculquées.

L'éducation a atteint son objectif lorsque l'enfant devient autonome: autonomie acquise sur le plan matériel, mais aussi et surtout, et c'est primordial, sur le plan humain. Etre capable de discerner le bien du mal, le factice du réel.

Notre comportement est important…
Durant les premières années de sa vie, le cœur d'un enfant est un diamant brut qui ne demande qu'à être taillé: il accepte toute forme. Ici, l'exemple des parents est primordial. On ne saurait exiger des enfants qu'ils adoptent des normes que leurs parents ne daignent pas pratiquer. Les enfants, imitateurs nés, retiennent plus les gestes que la parole moralisatrice.

…mais nous ne sommes pas les seuls à éduquer
A cela viennent s'ajouter, au fur et à mesure que l'enfant s'ouvre au monde, des facteurs indépendants de la volonté des parents. De tout temps, les enfants ont, en grandissant, autant été élevés par la société qui les entourait que par leurs parents. Or les parents d'aujourd'hui ne sont pas beaucoup aidés dans leur tache éducatrice par la société. Le problème est que de nos jours, les valeurs familiales et les influences reçues de la société sont souvent contradictoires: en effet, comment faire comprendre à nos enfants que ce n'est pas bien de resquiller dans le métro lorsque la plupart des gens le font sans être sanctionnés? Comment transmettre les valeurs de probité, d'honnêteté, de pudeur, de travail, lorsque ces mêmes valeurs sont dénigrées à longueur de journée par le petit comme le grand écran? On porte aux nues des 'stars' à la mode, dont le seul mérite pour la plupart est d'occuper les foules…

Plus de disponibilité!!
La prise en compte de cette nouvelle donne demande aux parents une plus grande disponibilité, une plus grande écoute, et donc plus de temps à consacrer à la tache éducative que par le passé.

Et malheureusement, c'est bien de cela dont il s'agit à notre époque: Le manque de disponibilité!!

Mais une chose n'est pas à oublier: l'éducation des enfants fait partie des valeurs les plus sures et les plus importantes. Ainsi le Prophète (Prière et Salut d'Allah sur lui) a dit: 'Quand le fils d'Adam meurt, ses bonnes œuvres cessent exceptées trois: une aumône qui reste permanente, une science bénéfique, et un enfant vertueux qui invoque (Dieu) pour lui (ses parents).'

Nos enfants construiront le monde de demain d'autant mieux qu'ils auront été accompagnés par des adultes qui n'auront abdiqué ni de leurs responsabilités, ni de leurs convictions.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu