Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

L’association musulmane d’aide aux détenus Sanabil dissoute

Rédigé par Saphirnews | Jeudi 24 Novembre 2016



L’association musulmane d’aide aux détenus Sanabil dissoute
La dissolution de Sanabil est actée. Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a présenté mercredi 23 novembre en Conseil des ministres un décret de dissolution de l’association musulmane d’aide aux détenus, accusée d’encourager la radicalisation de prisonniers « durant leur séjour carcéral pour les rallier à la cause jihadiste ».

Selon le ministère, « l’activité de l’association "Fraternité musulmane Sanâbil (Les Epis)" était essentiellement tournée vers le soutien idéologique ou financier des personnes détenues pour des motifs en lien avec le terrorisme et de leurs familles ».

Par ailleurs, « plusieurs anciens dirigeants ou anciens membres de l’association ont rejoint la zone de combat irako-syrienne », lit-on dans un communiqué détaillé. « La proximité ou l’implication de membres de l’équipe dirigeante de l’association dans la mouvance islamiste radicale est avérée et a donc donné lieu à plusieurs mesures administratives prises par le ministre de l’Intérieur » comme des assignations à résidence dans le cadre de l’état d’urgence ou des interdictions de sortie du territoire. Autant de décisions contestées par Sanabil

Une procédure de dissolution avait été lancée fin octobre par le ministère de l’Intérieur à l’encontre de Sanabil. Ses avoirs été depuis gelés. L’association s’était alors émue de la décision ministérielle, « d’autant plus qu’elle a systématiquement condamné les actes de terrorisme par la voix de ses dirigeants ».

Lire aussi :
Une association musulmane d’aide aux détenus en voie de dissolution
Musée juif : Sanâbil sans lien avec Mehdi Nemmouche
Combattre la solitude des détenus musulmans, en mal d'aumôniers




Loading











Recevez le meilleur de l'actu