Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Une association musulmane d’aide aux détenus en voie de dissolution

Rédigé par Saphirnews | Vendredi 28 Octobre 2016



Une association musulmane d’aide aux détenus en voie de dissolution
Une procédure de dissolution a été lancée jeudi 27 octobre par le ministère de l’Intérieur à l’encontre de Sanabil, une association d’aide aux détenus musulmans fondée par 2010. Son activité principale consistait jusqu’à présent à envoyer des courriers et des colis aux prisonniers et à leurs proches afin de rompre avec leur solitude.

Jugée proche d’individus radicalisés, Sanabil a été cité au cours de multiples affaires liées au terrorisme ces dernières années en raison de liens développés entre l’association et des personnes comme Mehdi Nemmouche, responsable de l’attaque du Musée juif à Bruxelles, ou encore Amedy Coulibaly, le tueur de l’Hypercasher. Présenté comme « une figure historique de la mouvance jihadiste française », son président est assigné à résidence depuis le 23 novembre 2015. Il dispose de dix jours pour contester la dissolution de son association qui purrait intervenir le 16 novembre, rapporte Le Parisien.

Les avoirs de l'association ont été gelés en conséquence. L’association a dénoncé jeudi sur les réseaux sociaux une décision « injuste car Sanâbil ne s’est jamais préoccupé des raisons d’incarcération, bien souvent, nous n’en connaissions même pas la cause ». « Les raisons d’incarcération ne nous concernent pas et nous ne sommes là ni pour reprocher ni pour congratuler. Nous existons pour aider », explique-t-elle aussi sur son site, assurant ne pas faire de prosélytisme ou « devenir le porte-étendard de l’islam en prison ». En réponse à la paralysie de ses activités, elle a lancé un appel à donner des timbres afin de poursuivre l'envoi de courriers aux détenus.

Lire aussi :
Musée juif : Sanâbil sans lien avec Mehdi Nemmouche
Combattre la solitude des détenus musulmans, en mal d'aumôniers





Loading












Recevez le meilleur de l'actu