Connectez-vous S'inscrire






Archives

Haditha: les Marines impliqués dans le massacre

| Jeudi 3 Août 2006

Selon un responsable du Département américain de la Défense, les Marines impliqués dans le massacre à Haditha (Irak) de novembre 2005 ont délibérément tiré sur des civils. Des femmes et des enfants figuraient parmi les victimes.



Des Marines ont tiré délibérément sur des civils

Le service d'enquêtes criminelles de la marine américaine (NCIS) a achevé ses premières investigations sur le massacre de novembre 2005 à Haditha, en Irak.

L'enquête a permis de trouver des preuves que des Marines ont tiré délibérément sur des civils, dont des femmes et des enfants désarmés, a-t-on appris mercredi auprès d'un responsable du Département américain de la Défense.

Mais il pourrait se voir demander un complément d'enquête par les procureurs de la Navy et du Corps des Marines qui devront déterminer s'il faut ou non demander des poursuites criminelles à l’encontre des Marines incriminés, selon deux responsables du Pentagone qui ont requis l'anonymat. Cette décision d'inculper ou non les suspect reviendra au commandant de la 1ère Force expéditionnaire des Marines de Camp Pendleton (Californie).

Parallèlement, une enquête de commandement est menée pour déterminer si des officiers des Marines n'ont pas tenté de couvrir leurs hommes et dissimuler les faits.

Time contredit la version des Marines

Les Marines avaient initialement affirmé que 15 civils irakiens, dont sept femmes et trois enfants, avaient été tués le 19 novembre 2005 à Haditha par l'explosion d'une bombe artisanale et des tirs entre insurgés et Marines.

En mars 2006 le magazine «Time» vient contredire cette version en publiant des témoignages. Une enquête préliminaire établit que les civils ont été tués par balles.

Pour « Time » qui a reconstitué l’enquête, les Marines pourrait avoir agit par vengeance. Ils venaient de perdre l'un des leurs, tout juste âgé de 20 ans, dans l'explosion d'une bombe au passage de leur convoi à Haditha.

Le NCIS a dépêché une équipe d'enquêteurs sur place. Ce qui n'a pas fait taire les critiques. Le 17 mai 2006, le parlementaire John Murtha, farouche opposant à la guerre en Irak, a prédit que l'enquête prouverait que les Marines ont tué "de sang froid" des civils à Haditha.

De nombreuses autres affaires

De nombreuses autres affaires du même genre ont fait l'objet d'enquêtes. Le 26 avril, huit Marines ont été inculpés de meurtre avec préméditation après la mort d'un Irakien à Hamdania.

Lundi, un ancien soldat américain de 21 ans a été inculpé aux Etats-Unis de viol et meurtres. Il est accusé d'avoir violé une femme puis de l'avoir tuée ainsi que trois membres de sa famille, en mars près de Mahmoudiyah.

Face à ces exactions, des dirigeants irakiens ont commencé à remettre en question l'arrangement prévoyant que les soldats américains ne peuvent être poursuivis par la justice irakienne.




Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu