Connectez-vous S'inscrire






Communiqués officiels

Gaza : manifester son indignation, un devoir face au silence de la France

Rédigé par Union des organisations islamiques de France (UOIF) | Samedi 2 Août 2014



Gaza vit au rythme des bombes et des missiles de l’armée d’occupation israélienne depuis maintenant plus d’une quinzaine de jours. La situation humanitaire se dégrade quotidiennement.

Le blocus israélien et égyptien qu’elle subit ralentit considérablement l’acheminement de l’aide humanitaire, qui y parvient difficilement. Les hôpitaux, les écoles et les mosquées, seuls lieux de refuge pour les Palestiniens qui fuient les quartiers bombardés, sont également pris pour cible par l’armée.

Les résolutions et les conventions ne sont pas appliquées et les pays qui en sont les garants se murent dans un silence complice.

Face à cela, la France, pays de la résistance, des droits de l’Homme, des libertés et de la justice semble avoir oublié son histoire et ses valeurs.

Parce qu’il ne faut pas que la France se taise et ferme les yeux devant l’injustice et la barbarie.

Parce qu’il ne faut pas que la France s’indigne de facon sélective en reconnaissant à Israël, pays occupant, le droit de se défendre militairement face à l’occupé assiégé depuis plus de sept ans.

Parce qu’il ne faut pas que la France décide de réduire le conflit Israélo-palestinien à un conflit religieux en évoquant l’antisémitisme là où il n’y en a pas.

L’instrumentalisation de la cause palestinienne et de la communauté musulmane française par les médias et les responsables politique est révoltante.

Nous n’acceptons pas que les musulmans soient traités d’antisémites dès lors qu’ils dénoncent le gouvernement israélien.

Cette indignation sélective est une offense à toutes les familles palestiniennes décimées et à la mémoire des morts arbitrairement tués.

Manifester son indignation dans les rues de France est un devoir que tout citoyen francais doit pouvoir exercer en toute confiance. Condamner l’antisémitisme au meme titre que l’islamophobie et que tous les racismes est une responsabilité, la liberté d’expression est un droit.

Les musulmans œuvrent, tous les jours, pour une société française meilleure et n’aspirent qu’à plus d’égalité, de sérénité et de fraternité républicaine.

L’Union des Organisations Islamiques de France





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu