Connectez-vous S'inscrire






Société

Etre musulman ou houellebecq

Rédigé par Bamba Amara | Lundi 14 Octobre 2002

Vendredi 27 septembre 2002. Centre Commercial de Rosny 2 (dept. 93). Le Forum de la FNAC, situé dans l’enceinte du magasin, avait revêtu des habits de circonstances. Un mur couvert de portraits d’algériens. Un mur de paysages d’Algérie. Un troisième mur d’objets de la vie quotidienne algérienne. Une soixantaine de personnes. Quelques cravates et quelques barbes. Des hijab et des permanentes. Un ou deux nourrissons dans leurs poussettes. L’attention de ce beau monde est tournée vers un orateur calme et posé. Des clients curieux s’arrêtent un instant l’air intrigué et regardent. Tendent l’oreille quelques minutes. Quelques-uns se laissent séduire.



Vendredi 27 septembre 2002. Centre Commercial de Rosny 2 (dept. 93). Le Forum de la FNAC, situé dans l’enceinte du magasin, avait revêtu des habits de circonstances. Un mur couvert de portraits d’algériens. Un mur de paysages d’Algérie. Un troisième mur d’objets de la vie quotidienne algérienne. Une soixantaine de personnes. Quelques cravates et quelques barbes. Des hijab et des permanentes. Un ou deux nourrissons dans leurs poussettes. L’attention de ce beau monde est tournée vers un orateur calme et posé. Des clients curieux s’arrêtent un instant l’air intrigué et regardent. Tendent l’oreille quelques minutes.  Quelques-uns se laissent séduire. Toutes les chaises étant occupées, ils suivent le discours, debout au dernier rang. L’ambiance est sereine et détendue. L’orateur, Monsieur GOSSELIN Olivier, intervient sur : « L’ISLAM SOURCE D’EQUILIBRE ET D’EPANOUISSEMENT ». 

 Cette conférence, organisée par le magasin FNAC de Rosny 2 en collaboration avec l’Association des Musulmans de Rosny et du 93 (AMR), est la septième du genre dans le cadre d’une Quinzaine Culturelle qui s’est déroulée du 12 au 30 septembre 2002. Avant Monsieur GOSSELIN, d’autres intervenants se sont succédés à cette tribune pour aborder différents aspects des problèmes et des questions de culture islamique et algérienne.

Le stress, maladie de société
Monsieur Olivier GOSSELIN est psychiatre et neuropsychologue. Il est chercheur au CNRS et a mené des recherches sur les questions de stress. « Notre époque est marquée par une contradiction entre une abondance de progrès scientifiques et technologiques d’une part et un taux de suicide et un mal de vivre d’autre part » dira-t-il en introduction avant d’étayer ses propos par des données statistiques. 3 millions de patients en psychiatrie institutionnelle. 2 millions de français en thérapie par leurs propres moyens. 1 million de personnes dans la psychiatrie publique... De quoi convaincre l’auditoire sur la nécessité de s’intéresser au sujet du stress et son traitement dans notre société.
Après avoir détaillé plusieurs expériences de laboratoire permettant d’étudier le stress,  Monsieur GOSSELIN expliquera comment les vertus de l’Islam, ses règles de vie et ses recommandations contribuent à préserver le musulman de cet état. Il citera et commentera des versets coraniques et des hadith prophétiques pour appuyer ses démonstrations.

Je préfère être con et musulman que dépressif et Houellebecq 
L’on apprendra les mécanismes qui font que certaines conditions de vie (notamment dans les cités de nos banlieues) sont propres à générer des états de stress chez une personne normale. L’on comprendra comment une vie menée suivant les préceptes de l’Islam offre d’excellentes parades au stress.  Au terme d’une heure d’exposé, Monsieur GOSSELIN fera un clin d’œil à l’actualité qui anime les milieux musulmans de l’hexagone: « je préfère être con et musulman que dépressif et Houellebecq » conclura-t-il.

 Après la traditionnelle séance de questions au conférencier, l’auditoire s’est dispersé en échangeant les points de vue sur l’exposé. « Je pensais que la psychothérapie était haram, maintenant je sais que cela peut aider un musulman » nous confiera une jeune auditrice. « Moi j’ai beaucoup appris sur le stress dira une autre. Je ne savais pas qu’on étudiait ces choses en laboratoire. Mais malgré tout, j’ai un peu de mal à me comparer à une souris ».

 Cette Quinzaine Culturelle, une première du genre à Rosny, est à mettre à l’actif de Madame Chantal GUEZENOC, responsable de communication de la FNAC de Rosny 2 et de Monsieur Hassan GUERRAB président de l’AMR. Le succès de cette collaboration entre des partenaires aux intérêts culturels certains est un beau prélude à l’Année de l’Algérie qui s’ouvre sur l’étendu du territoire français dès le mois de janvier 2003.

 

 





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu