Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Egypte : des leaders des Frères musulmans en procès le 25 août

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 7 Août 2013



Les leaders des Frères musulmans seront jugés. La justice égyptienne, sous l'impulsion de l'armée qui a repris les rênes du pays, a fixé au 25 août l'ouverture du procès de hauts responsables de la confrérie dont leur guide suprême Mohamed Badie. Sous le coup d’un mandat d'arrêt, il est actuellement en fuite. Avec deux de ses adjoints, Khayrat el Chater et Rachad Bayoum, ils sont accusés d’incitation au meurtre. Les trois autres accusés - dont deux sont également en fuite - sont, eux, accusés de « meurtre », a précisé l’agence de presse officielle Mena, dimanche 4 août.

Ces dirigeants des Frères musulmans sont poursuivis pour le meurtre de huit manifestants qui avaient attaqué leur quartier général le 30 juin lors de manifestations monstres appelant à la démission du président Mohamed Morsi, issu de cette confrérie.

Aux mains de l’armée depuis sa destitution le 3 juillet, ce dernier a été placé, vendredi 26 juillet, en détention préventive pour sa complicité présumée dans des attaques contre la police, imputées au Hamas ainsi que pour son évasion de la prison de Wadi Natroun au moment de la révolution, début 2011.

Depuis sa destitution, plus de 300 mandats d’arrêt ont été émis contre des responsables des Frères musulmans. L'armée entend à tout prix réduire au silence la confrérie. La chasse de ses dirigeants ne fait que commencer, sans que la communauté internationale ne s'en émeuve.

Lire aussi :
Egypte : la France pour la libération de Mohamed Morsi
Egypte : le « terrorisme » pour légitimer la répression des pro-Morsi
Egypte : Morsi en détention pour ses liens avec le Hamas
Coup d’Etat en Egypte : Tariq Ramadan dénonce l’implication des Etats-Unis
Egypte : un gouvernement formé sans Frères Musulmans
Le coup d’Etat en Egypte : les défis de la transition
Egypte : l'armée destitue Mohamed Morsi





Loading












Recevez le meilleur de l'actu