Connectez-vous S'inscrire






Bien-être

Éducation sexuelle et valeurs musulmanes, un équilibre à transmettre

Rédigé par Amira Nassi | Mercredi 1 Avril 2015



Éducation sexuelle et valeurs musulmanes, un équilibre à transmettre
Qu’il est difficile de parler de sexualité à ses enfants et de trouver les bons mots pour répondre à leurs innombrables questions (qu’ils verbalisent ou non). Combien de parents musulmans pratiquants, au détour d’une confidence nous ont avoué : « Je sais que c’est très important d’apporter une éducation sexuelle à mon enfant surtout dans un contexte où tout appelle au passage à l’acte. J’ai conscience aussi que dans l’islam, la sexualité n’est pas un sujet tabou ! Mais je ne sais pas comment m’y prendre et quoi dire. Comment faire la différence entre le trop dire et le pas assez... moi qui ai grandi dans une famille où l’on ne parlait absolument pas de ces choses-là. »

Même si c’est toujours délicat à installer, l’éducation affective et sexuelle est indispensable. Elle permet en effet de libérer la parole et encourage les enfants à exprimer leurs questions, parfois drôles, souvent touchantes et toujours légitimes. Les filles et les garçons sont en attente d’explications claires, qui les aideront à se sentir plus aptes à assumer leurs corps.

Des études le prouvent, les enfants ayant reçu une éducation sexuelle s’engagent davantage dans leur future relation conjugale, avec un sens réel des responsabilités et le souci d’une qualité affective et relationnelle. L’inverse se voit également, les si nombreuses difficultés sexuelles, individuelles ou de couple, sont la plupart du temps sous-tendues par des carences éducationnelles.

De plus, rappelons qu’un enfant bien informé a plus de chances de ne pas devenir victime d’attouchements sexuels ! Il est également mieux préparé aux changements de la puberté. Le but de l’éducation affective et sexuelle est aussi d’aiguiser l’esprit critique des petits face à la surexposition de la sexualité.

Éducation sexuelle et valeurs musulmanes, un équilibre à transmettre

Créer des espaces de parole, dialoguer sur l’amour et la sexualité

Pour toutes ces raisons et bien d’autres encore, il est essentiel de créer des espaces de parole à la maison, d’informer, d’expliquer et de dialoguer sur l’amour et la sexualité. Le moment le plus propice pour ces échanges est lorsque l’enfant pose lui-même une question. Il n’y a donc pas d’âge idéal. Dans une famille qui valorise la franchise et le respect de chacun de ses membres, ces interrogations surgissent tout naturellement.

Beaucoup de parents sont persuadés que leurs propres enfants ne se posent pas (encore) de questions en rapport avec la sexualité. Attention ! Quand un enfant ne demande pas d’explications, cela ne signifie pas qu’il ne s’intéresse pas à ce sujet ou qu’il a déjà été suffisamment informé. Cette apparente absence de curiosité démontre au contraire, et très souvent, qu’il a ressenti une gêne dans son entourage lorsqu’il a voulu en discuter ; il considère que c’est sale, tabou et qu’il doit garder le silence.

Même s’ils ne les verbalisent pas toujours, tous les enfants se posent des questions sur l’amour, les filles, les garçons, sur leur corps et comment il va grandir. Ils vivent dans un environnement qui les questionne dans tous les cas, surtout dans une société multiculturelle, où les références sexuelles sont récurrentes (à la télévision, sur Internet, entre copains ou encore dans la rue).

L’éducation sexuelle, du moins telle que nous la concevons, n’a absolument pas comme vocation de précipiter les enfants prématurément dans un univers adulte qu’ils ne pourraient pas comprendre ni de les encourager au passage à l’acte. Il s’agit simplement d’entendre leurs vraies questions, légitimes, et d’y répondre simplement. Pour qu’ils puissent se définir, être rassurés, se projeter, s’épanouir et se protéger.

Le livre Les petits musulmans se posent aussi des questions sur la sexualité ! a été écrit pour le jeune public, âgé de 9 à 11 ans et prend réellement comme point de départ les interrogations des enfants. C’est un outil d’éducation affective et sexuelle, simple et en adéquation avec les valeurs musulmanes qui permet aux parents de prendre du recul sur ce sujet impliquant, et il est un formidable moyen de nouer un dialogue privilégié avec son enfant. Chaque mot a été pensé et pesé : cet ouvrage est donc tout à fait adapté au stade de leur développement psychosexuel.

****
Amira Nassi est conseillère conjugale et sexologue, travaille en faveur de l’éducation affective et sexuelle au sein de la communauté musulmane, depuis plusieurs années. Auteure de Les petits musulmans se posent aussi des questions sur la sexualité !, 2015 ; voir le sommaire de l'ouvrage ici.






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Décembre 2015 - 08:30 Comment passer l’hiver sereinement


Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu