Connectez-vous S'inscrire






Religions

Des responsables de l’islam de France à la rencontre du pape François

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Mardi 6 Janvier 2015

Sous la houlette de la Conférence des évêques de France, plusieurs responsables du culte musulman en France entament, mardi 6 janvier, un voyage de deux jours au Vatican. La délégation, partie pour rencontrer le pape François, veut témoigner de la vitalité du dialogue islamo-chrétien en France.



Des responsables de l’islam de France à la rencontre du pape François
« Dans un monde qui aime le spectacle de la violence, il est bon de montrer l’entente cordiale qui se développe en France entre la majorité des musulmans et la majorité des chrétiens. La visite de ces grands leaders musulmans à Rome en est le signe. » C’est par ces mots que Mgr Michel Dubost, évêque d’Evry-Corbeil-Essonnes, présente l'objectif du voyage au Vatican de quatre responsables du culte musulman en France.

La visite, prévue du mardi 6 au jeudi 8 janvier, est conduite par deux responsables de la Conférence des évêques de France (CEF) engagés dans le dialogue islamo-chrétien, Mgr Michel Dubost lui-même, président du Conseil pour les relations interreligieuses, et Christophe Roucou, directeur du Service national pour les relations avec l’islam (SRI).

Un programme pour renforcer les liens

La délégation comprend Tareq Oubrou, recteur de la Grande Mosquée de Bordeaux, Mohammed Moussaoui, président de l’Union des Mosquées de France (UMF) et président honoraire du Conseil français du culte musulman (CFCM), Djelloul Seddiki, directeur de l’institut Al Ghazali de la Grande Mosquée de Paris, et Azzedine Gaci, recteur de la mosquée Othmane, à Villeurbanne. Ce dernier est particulièrement actif dans le dialogue interreligieux en Rhône-Alpes : il est un des initiateurs, en octobre 2014, de l’Appel des 110 contre l’extrémisme ainsi que le cofondateur du Forum islamo-chrétien avec le prêtre Vincent Feroldi, délégué épiscopal pour les relations avec l'islam dans le diocèse de Lyon.

Le moment clé du voyage : la participation à l’audience générale du pape François, programmée mercredi 7 janvier, suivie d’une visite de l’Institut pontifical pour les études arabes et l’islamologie (PISAI) et d'une réception à l’ambassade de France auprès du Saint-Siège, apprend-on de la CEF. Une réunion de travail au Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux avec son président, le cardinal Jean-Louis Tauran, ainsi qu’une visite de la basilique Saint-Pierre de Rome sont prévues pour le jeudi 8 janvier.

Un échange d’expériences dans la fraternité

« L’Eglise en France, en accompagnant ainsi ces représentants musulmans auprès du Siège apostolique, met en pratique l’appel commun du pape François et du patriarche Bartholomée du 30 novembre 2014, (lancé lors du voyage papal en Turquie, ndlr) à reconnaître "l’importance de la promotion d’un dialogue constructif avec l’islam, basé sur le respect mutuel et sur l’amitié" », a indiqué la CEF la veille du voyage.

« Ce que j’attends de cette rencontre, c’est d’abord vous écouter, échanger nos expériences et partager ce moment solennel en priant Allah d’accepter nos diversités, et rapprocher ses créatures dans l’amour, le respect, l’estime, et l’affection », a fait savoir Djelloul Seddiki pour qui le concile Vatican II est « comme une invitation permanente à dialoguer avec nos frères chrétiens, pour mieux se connaître et inviter les fidèles musulmans pour le savoir du vivre-ensemble ».





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu