Connectez-vous S'inscrire






Archives

Des pistes pour suivre le Hajj

Rédigé par Bensilmane Hafida | Mardi 18 Janvier 2005

La Mecque accueille près de deux millions de musulmans cette année pour le Hajj. Située au centre de chaîne de montagnes du Hedjaz, à quelques kilomètres de la Mer rouge, ce lieu saint de l’Islam reçoit les musulmans du monde désireux d’accomplir le dernier des cinq piliers de l’Islam. Son rituel est précis et organisé autour de piliers dont la station obligatoire du Mont Arafat. Cette station a lieu obligatoirement le dixième jour du mois lunaire de Dhul Hijja correspondant, cette année, au 19 janvier. Le Hajj est une obligation pour le musulman pubère qui en a les moyens matériels et physiques. « Et accomplissez, pour l'amour de Dieu, le grand et le petit pèlerinage. » Sourate 2,Verset 196.



La Mecque accueille près de deux millions de musulmans cette année pour le Hajj. Située au centre de chaîne de montagnes du Hedjaz, à quelques kilomètres de la Mer rouge, ce lieu saint de l’Islam reçoit les musulmans du monde désireux d’accomplir le dernier des cinq piliers de l’Islam. Son rituel est précis et organisé autour de piliers dont la station obligatoire du Mont Arafat. Cette station a lieu obligatoirement le dixième jour du mois lunaire de Dhul Hijja correspondant, cette année, au 19 janvier. Le Hajj est une obligation pour le musulman pubère qui en a les moyens matériels et physiques. ' Et accomplissez, pour l'amour de Dieu, le grand et le petit pèlerinage. ' Sourate 2,Verset 196.

La sourate Al-Imrân révélée à l'an 9 de l'Hégire précise que l’on effectue le pèlerinage pour l'amour de Dieu en commémoration du voyage du prophète Abraham et de sa noble famille. Le croyant cherche ainsi à plaire à Dieu puisque ce pèlerinage peut lui permettre de faire pardonner tous ses péchés.

Purifier l’âme de la souillure des péchés pour la rendre digne de Grâce divine dans l’autre monde est l’objectif recherché. 'Quiconque accomplit le pèlerinage et s’abstient de toute obscénité et libertinage, sort sans péchés, net, comme le jour de sa naissance ' a dit Le Prophète, dans une parole rapportée par Al Bokari et par Muslim.

Une ville créée autour d’une source miraculeuse

Abraham, modèle de piété est aussi une figure emblématique pour le musulman pour avoir défendu l’unicité divine. Il est considéré comme le patriarche du monothéisme pur.

Selon la tradition musulmane, le prophète Abraham a conduit une de ses épouses, Hajar (correspondant à sa servante Agar dans le récit de la Bible) et son fils Ismaïl (Ismaël) dans une vallée d'Arabie. Dieu a fait jaillir une source d'eau sous le pied d'Ismaël pour lui donner à boire. Par la suite, les caravanes ont pu utiliser cette eau de source baptisée Zem-zem. Des commerçants ont alors décidé de s'installer dans ce lieu. C'est ainsi qu'est née la ville de La Mecque.

La tradition ajoute qu'Ismaïl (âgé de 13 ans) et son père Ibrahim ont construit la Kaaba, bâtiment en forme de cube vide, comme lieu de culte. Sur un côté de La Kaaba à été disposée la Pierre Noire. Selon la tradition, elle fut offerte par l'Ange Gabriel au prophète Ibrahim. Le pèlerinage est donc non seulement effectué pour l'amour de Dieu, mais aussi en reconnaissance d'Ibrahim et d'Ismaïl. Et, en plus, il peut permettre le pardon des péchés du pèlerin.

Quatre conditions à remplir

Pour pouvoir effectuer le pèlerinage, quatre conditions sont requises du pèlerin. D’abord et avant tout, il doit être musulman. Il doit ensuite avoir pleinement possession de ses capacités mentales. De ce fait, une personne souffrant de troubles du comportement n'est pas dans l'obligation d'effectuer le pèlerinage à La Mecque. En troisième point, le pèlerin doit avoir atteint l'âge de puberté. Néanmoins, rien n’empêche les parents de se rendre au pèlerinage, accompagnés de leurs enfants. Enfin, le pèlerin doit disposer des moyens physiques et financiers (provision et moyens de transport) lui permettant d’accomplir le voyage et les rites exigés. Ainsi, une personne dont l’état de santé ne permet le pèlerinage n'est pas obligée de l'accomplir.
Sur ce dernier point, il est à remarquer que le croyant ne doit pas oublier ses responsabilités envers sa famille. Il ne peut donc partir à La Mecque et laisser femme et enfants sans les ressources nécessaires pour subvenir à leurs besoins.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu