Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Des milices patrouillent contre les migrants en Norvège

Rédigé par La Rédaction | Lundi 22 Février 2016



Les soldats d'Odin sont une milice créée en Finlande en octobre 2015 en réaction à l'afflux de réfugiés du Moyen-Orient.
Les soldats d'Odin sont une milice créée en Finlande en octobre 2015 en réaction à l'afflux de réfugiés du Moyen-Orient.
« Les Soldats d'Odin » a organisé des patrouilles dans plusieurs villes norvégiennes. Plusieurs dizaines d'hommes, certains vêtus de bombers noirs frappés d'un logo censé représenter un casque de viking, se sont rassemblés dans la soirée du samedi 20 février dans des villes comme Stavanger, Drammen et Kristiansand.

Ronny Alte, le porte-parole de cette milice anti-migrants, est un ancien des groupes islamophobes Norwegian Defence League et Pegida, il explique les motivations de ces rondes : « Nous souhaitons que les rues soient sûres. Nous souhaitons nous débarrasser de la délinquance que nous observons aujourd'hui en Norvège où la police n'arrive pas à faire front. » Selon lui, « une partie importante de la criminalité sur laquelle nous nous concentrons est due à l'immigration illégale en Norvège après que l'Europe a ouvert en grand ses frontières ».

Atle Roll-Matthiesen, un haut responsable de la Direction de la police, affirme que la police norvégienne se dit « globalement sceptique à l'égard de groupes comme les Soldats d'Odin », d'autant que plusieurs membres du groupe ont des liens avec des milieux criminels. Rien donc de rassurant pour les populations ciblées par la milice.

À Drammen, des contrôles d'identité ont été effectué sur les membres de la milice par la police qui s'est assuré qu'ils n'avaient pas d'armes. À Kristiansand, les soldats d'Odin n'ont été autorisés qu'à distribuer du café et des pâtisseries. 

Face à une extrême droite qui se durcit en Europe du Nord, l'apparition de cette milice inquiète les autorités. « Les Soldats d'Odin » existent déjà depuis octobre 2015 en Finlande. L'organisation a été créée par le routier néo-nazi Mika Ranta et revendique près de 500 membres dans le pays.

Lire aussi :
L'appel de Pegida contre les réfugiés fait un bide en Europe
Une « patrouille chrétienne » à la chasse aux musulmans en Angleterre (vidéo)
Lille : l'extrême droite dans le métro pour « chasser la racaille »




Loading












Recevez le meilleur de l'actu