Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Des artistes refusent de chanter en présence de Donald Trump

Rédigé par Saphirnews | Vendredi 27 Mai 2016



Le rappeur canadien Belly dans le clip de No Option.
Le rappeur canadien Belly dans le clip de No Option.
Les deux canadiens devaient participer à l’émission américaine Jimmy Kimmel Live ! sur la chaîne de télévision ABC. Le rappeur d’origine palestinienne Belly a justifié son absence par la présence de Donald Trump parmi les invités du show.

« Moi qui suis musulman, j'aime avoir accès aux États-Unis. Le fait que je pourrais perdre cet accès à cause d'une personne comme Donald Trump n'est pas juste du tout », explique le rappeur dans un communiqué. Le candidat républicain a suscité l’émoi dans le monde entier en se prononçant en automne 2015 pour l’interdiction d’entrée sur le territoire américain pour les personnes de confession musulmane.

« Je ne voulais simplement pas avoir l'impression de faire partie d'une fête pour quelqu'un qui a des opinions que la majorité d'entre nous rejetons », déclare le natif de Cisjordanie qui a grandi à Ottawa. Ahmad Balshe de son véritable nom devait se produire sur le plateau en duo avec le chanteur The Weeknd. Ce dernier a annulé sa venue sans émettre de commentaire sur le candidat milliardaire.

Belly, qui a signé l’an dernier avec le label Roc Nation qui appartient à Jay-Z, a dit vouloir se concentrer sur la « pensée positive et l'amour ».

Lire aussi :
Attentats de Paris : le délire du leader des Eagles of Death Metal sur les musulmans
USA : contre Trump, la mobilisation électorale des musulmans se renforce
Donald Trump, un adepte de la torture qui attise l'islamophobie





Loading













Recevez le meilleur de l'actu