Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

De faux médicaments dans les pays pauvres

| Jeudi 1 Mars 2007



Des médicaments contrefaits et potentiellement dangereux, vendus pour certains sur internet, déferlent sur les marchés insuffisamment contrôlés des pays en voie de développement, fait savoir l'Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS).

Quelque 25 à 50% des médicaments consommés dans les pays en voie de développement pourraient être contrefaits, affirme l'OICS dans son rapport 2006, citant des informations de l'Organisation mondiale de la santé. Les fournisseurs peuvent aussi bien être des marchés, dans les villages, que des sites internet.

"Nous pensons que ce marché est en forte croissance. (Il) expose les patients à de graves problèmes de santé en fournissant des médicaments (...) qui sont inefficaces et, dans certains cas, mortels", peut-on lire dans le rapport.

L'OICS met l'accent sur les dangers que représentent des marchés peu contrôlés et minés par la corruption où de faux médicaments prolifèrent, ainsi que l'abus, de plus en plus fréquent, de médicaments.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu