Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Davos: ouverture du Forum économique

| Mercredi 24 Janvier 2007



Mercredi, le gratin mondial de l'économie et de la politique entame à Davos son rendez-vous annuel en présence de deux douzaines de chefs d'Etats et de gouvernements qui vont se pencher sur les grands dossiers de l'heure, de l'Irak aux changements climatiques.

Sous la devise "S'engager à améliorer l'état du monde", les 2.500 invités du Forum économique mondial réunis dans la station des Alpes suisses doivent participer jusqu'à dimanche à des dizaines de réunions aux thèmes variés sous la protection de centaines de soldats de l'armée suisse, prêts à parer à toute menace alter-mondialiste.

La manifestation, ouverte par la chancelière allemande Angela Merkel et refermée par le Premier ministre britannique Tony Blair, sera largement occupée par les questions diplomatiques. A noter la présence des chefs d'Etat d'Afrique du Sud, Brésil, Jordanie ou des Philippines.

Pour sa 36e édition, le Forum espère faciliter un dialogue entre Irakiens. Plusieurs hauts responsables du pays sont attendus autour des vice-présidents Abdel Abdel-Mahdi et Tarek al-Hachimi.

Davos compte faire monter sur la même estrade le président palestinien Mahmoud Abbas et le vice-Premier ministre israélien Shimon Peres, accompagné du ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni. Le Premier ministre libanais Fouad Siniora est également annoncé.

Pas question en revanche de voir les candidats à la présidentielle française, le Forum se refusant à tout "concours de beauté" à quelques mois du scrutin, selon ses organisateurs.

Côté économie, sont attendus 800 responsables des plus grandes entreprises de la planète, comme l'Indien Lakshmi Mittal, numéro un mondial de l'acier, le Russe Alexandre Medvedev, vice-président du géant gazier Gazprom, ou les dirigeants du moteur de recherche Google.





Loading












Recevez le meilleur de l'actu