Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Corse : une boucherie et un restaurant halal mitraillés

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 3 Février 2016



Dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 février, un restaurant kebab et la façade d’une boucherie halal ont été mitraillés dans le centre-ville de Propriano, en Corse-du-Sud. C’est le procureur de la République d’Ajaccio, Eric Bouillard qui rapporte cet événement, précisant qu’il n’y a eu aucune victime.

Un proche du gérant du kebab « Le 700 » a constaté les faits au matin à 8h. La police a relevé une soixantaine d'impacts de balles, de nombreuses douilles jonchaient au sol à l’arrivée des enquêteurs selon le procureur. Il précise que l'établissement a été atteint « par des tirs à l’arme lourde en rafales », indiquant que l'arme utilisée était de calibre 9mm pourrait s’agir d’un fusil d’assaut.

Le propriétaire de la boucherie halal est, quant à lui, arrivé sur place aux environs de 11h15. Ce dernier avait déjà vu son commerce visé par des tirs en 2013 alors qu’elle allait ouvrir. Au total, une soixantaine d'impacts de balles ont été retrouvés.

Un élément troublant attire notre attention. Alors que les commerces sont au centre-ville, il n'y a pour le moment « aucun témoin » de l'attaque selon France 3 Corse.

Le Premier ministre Manuel Valls a réagi dès midi sur Twitter : « Les tirs contre un restaurant et une boucherie halal à Propriano sont des actes intolérables. Ils imposent notre condamnation unanime. » Bernard Cazeneuve a condamné « avec la plus grande fermeté » le mitraillage des deux commerces. « Aucun délit, aucun acte de la sorte ne doit rester impuni », a affirmé le ministre de l’Intérieur.

« Toutes les pistes sont étudiées, celles du règlement de comptes, de l'extorsion... », a indiqué à Corse Matin le représentant du ministère public. Une enquête de la section de recherche de la gendarmerie est en cours.

Lire aussi :
Commerces musulmans mitraillés en Corse : le CFCM consterné
Une mosquée à Ajaccio saccagée, Valls et Cazeneuve condamnent
Corse : la multiplication des graffitis sur les mosquées dénoncée
Corse : une chanson en arabe provoque une hystérie raciste
Memoria, le souvenir des Indigènes qui ont libéré la Corse




Loading












Recevez le meilleur de l'actu