Connectez-vous S'inscrire






Religions

Comprendre et adopter le juste milieu en islam

Rédigé par Propos recueillis par Assmaâ Rakho Mom | Mardi 30 Mai 2006

Londres a accueilli la première rencontre des intellectuels et chercheurs musulmans. Du 26 au 28 mai 2006, ils étaient plus de 150 venant de toute l'Europe à répondre à l'invitation du ministère des Affaires islamiques du Koweit sur le thème de « la modération en Islam et le respect des communautés musulmanes, clés de l’intégration en Europe ». Entretien avec M. Mutlaq al-Qarawi, organisateur de la rencontre et sous-secrétaire du ministère des Affaires islamiques du Koweit.



Mutlaq al-Qarawi
Mutlaq al-Qarawi

SaphirNews.com : Pourquoi avez-vous choisi l’image des musulmans en Occident comme thème de votre rencontre ?


Mutlaq al-Qarawi : La conférence permet de débattre du juste milieu dans la pratique de l’islam. Nous espérons amener les musulmans en général et ceux de l'Occident, en particulier, à comprendre et à adopter cette pratique du juste milieu. Car Dieu dit dans le Saint Coran : « Et aussi Nous avons fait de vous une communauté de justes ». Il nous parait indispensable de travailler ce sujet afin d’aboutir à la construction d’une vie en commun qui soit sereine pour les musulmans en Europe. Nous avons convié plus de 150 chercheurs et intellectuels d’Europe à ce débat afin d’en ressortir avec une définition claire de la modération et du juste milieu en islam. Par la suite, nous aimerions soumettre nos conclusions aux chercheurs et intellectuels européens afin d’en arriver à une existence et à une image plus positives des musulmans en Europe.

Votre dossier de presse avance que 51% des Français interrogés n'ont qu'une très faible voire aucune connaissance réelle de l'islam. Avez-vous mené une enquête de terrain ?


Mutlaq al-Qarawi : Oui, c’est le résultat d’une enquête, menée dans cinq pays européens et aux Etats-Unis par le ministère des Affaires islamiques koweitien, sur le thème de l’image de l'islam et des musulmans en Occident. En vérité, il en est ressorti des résultats qui nous paraissent positifs et qui nous permettent de rester optimistes, comme le fait qu’en Occident la majorité des gens n’ont aucune connaissance de l’islam. Et c’est justement ce qui les amène à se faire une image négative de l’islam et des musulmans.

D'une manière générale, que révèle cette enquête ?


Mutlaq al-Qarawi : Il en est ressorti, de manière générale, qu’une première tranche de 25% des Européens a une image négative de l’islam et que le plus souvent ils associent le musulman au terroriste. Nous avons alors cherché à savoir comment ils en étaient arrivés à se faire cette idée. Leur réponse est que cette image est celle qui leur parvient des médias et des émissions télévisuelles. Une autre tranche de 25% pense que les musulmans sont des gens avec qui il est possible de cohabiter. Les 50% restants n’ont aucune notion de l’islam.

Et vous, quelle cause principale voyez à cette image négative ? Avez-vous des solutions à proposer pour y remédier ?


Mutlaq al-Qarawi : Pour nous, la cause principale reste l’absence de données, le manque d’informations sur l’islam. A cela, il faut ajouter le comportement extrémiste de certains individus. Ce qui donne à penser aux Européens que cette pratique extrême correspond à l’islam.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu