Connectez-vous S'inscrire






Religions

Communiqué de l’UOIF a propos du pèlerinage

Rédigé par . Uoif | Lundi 3 Janvier 2005

A l’instar des musulmans des autres pays d’Europe et du monde, ceux de France s’apprêtent à accomplir le pèlerinage à la Mecque (le Hadj), cinquième pilier de l’islam. Cet acte constitue un moment spirituel fort pour le fidèle et une période riche pour l’entourage et la communauté.



A l’instar des musulmans des autres pays d’Europe et du monde, ceux de France s’apprêtent à accomplir le pèlerinage à la Mecque (le Hadj), cinquième pilier de l’islam. Cet acte constitue un moment spirituel fort pour le fidèle et une période riche pour l’entourage et la communauté.

 

Or, et depuis l’année dernière, nous assistons à la multiplication des difficultés dans la délivrance des visas d’entrée en Arabie Saoudite engendrant de fait l’annulation de l’accomplissement de ce rite pour plusieurs centaines de personnes après avoir organisé leur calendrier et entrepris toutes les démarches. Ces difficultés engendrent de graves préjudices à plusieurs acteurs économiques qui interviennent dans l’organisation du pèlerinage risquant de les dissuader de continuer à s’y intéresser.

 

L’UOIF exprime ses vives inquiétudes face à la multiplication de ces difficultés et appelle les autorités Saoudiennes en France à prendre d’urgence les dispositions nécessaires en donnant instruction à leurs services pour faire cesser cette situation détestable qui ne sert ni les intérêts de la communauté musulmane de France ni l’image de l’Arabie Saoudite.

 

Aussi, l’UOIF s’étonne des déclarations de satisfaction faites par le secrétaire général du CFCM au sujet du déroulement des préparatifs du pèlerinage 2005. De telles déclarations risquent de nuire à la crédibilité du CFCM.

 

Paris, le 03 janvier 2005

 

Union des Organisations Islamiques de France -UOIF-

 





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu