Connectez-vous S'inscrire






Livres

Ce que le Coran ne dit pas

Reçu à Saphirnews

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 2 Mai 2014



Présentation de l'éditeur

Depuis plus de mille ans, les guides de la pensée musulmane imposent aux croyants ce postulat : le Coran étant la Parole de Dieu, ses versets ne sont tributaires ni du temps ni de l’espace. Ils embrassent, pour toujours, tous les contextes possibles.
Ce postulat repose sur le sophisme selon lequel la Parole de Dieu doit être de même nature que Dieu lui-même. Dieu étant éternel, chacune de ses Paroles ne pourrait être qu’éternelle comme lui.
Or, le Coran ne dit pas cela.
Il dit même, et très précisément, le contraire de cela.

Les auteurs

Mahmoud Hussein est le pseudonyme commun de Bahgat El Nadi et Adel Rifaat. Ils ont déjà publié chez Grasset : Al-Sîra, le Prophète de l’islam raconté par ses compagnons (2 volumes, 2005 et 2007) et Penser le Coran (2009).

Extrait

[p. 10] Le bref ouvrage que voici reprend le contenu théorique du précédent (Penser le Coran, Grasset, 2009), pour en faire un texte de combat. il est le produit de sa distillation, de la condensation de ses thèmes en un seul. Il ne retient que l'essence de notre démarche : la lecture du Coran ne doit être, ne peut être, qu'un acte de liberté.

[p. 14] Le croyant est alors confronté au syllogisme suivant : est musulman celui qui croit que le Coran est la Parole Dieu. Celui qui doute de la validité absolue de tous ses versets doute, nécessairement, du credo selon lequel le Coran est la Parole de Dieu. Il n'est donc plus musulman.

[p. 15] Or ce postulat repose sur un sophisme. Le sophisme selon lequel la Parole de Dieu doit être de même nature que Dieu Lui-même. Dieu étant éternel, chacune de Ses paroles ne pourrait être qu'éternelle comme Lui.
Or, le Coran ne dit pas cela.
Il dit le contraire de cela.

[p. 59] Est-il possible de délégitimer la réplique dogmatique ?
Oui, à condition de démontrer le lien nécessaire entre texte et contexte, sans passer par les sciences profanes ; Par un raisonnement qui se fonde exclusivement par une discipline religieuse, agréée par les gardiens du dogme.
Cette discipline existe, . C'est celle des « Circonstances de la Révélation ».

[p. 60] Elle nous permet alors de démontrer, logiquement, rigoureusement, que le rapport entre la Parole de Dieu et les circonstances où elle a été révélée n'est pas une idée étrangère au Coran, abusivement plaquée sur lui de l'extérieur. Mais une vérité qui émane du Coran, qui est énoncée par Dieu Lui-même.

Mahmoud Hussein, Ce que le Coran ne dit pas, Grasset, octobre 2013, 112 p.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu