Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Canada : Justin Trudeau dénonce une action islamophobe dans un rectorat

Rédigé par | Lundi 3 Avril 2017



Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a dénoncé, vendredi 26 mars, l'intolérance au sein du rectorat de l'Ontario. Un exemplaire du Coran a été déchiré lors d’une récente réunion. Des personnes auraient également scandé des propos islamophobes. Les participants à la réunion souhaitaient protester contre la tenue de prières dans des écoles, selon le Journal de Montréal.

« Nous devons continuer à combattre l’intolérance avec détermination», a affirmé le Premier ministre canadien Justin Trudeau. Le code des droits de la personne de l’Ontario permet aux étudiants de confession musulmane d’effectuer la prière du vendredi dans l’enceinte de leur établissement scolaire. Un règlement qui s’applique malgré les protestations au sein de l’académie de Peel, située dans la banlieue ouest de Toronto, où vit une forte population d’origine immigrée.

Justin Trudeau a ajouté que le gouvernement « continue à travailler pour s’assurer que chacun comprend que le respect de ses voisins (...) est la voie que le Canada a besoin de poursuivre » car « c’est dans notre ADN (…) d’être respectueux et d’aider les autres ».

Le 2 mars dernier, l’université Concordia de Montréal avait dû être évacuée suite à une menace à la bombe proférée par un obscur groupuscule se faisant appeler le « Conseil des citoyens conservateurs du Canada ». Dans un mail, ils ont dénoncé l’existence d’une salle de prière dans l’établissement.

Cette déclaration de Justin Trudeau est intervenue trois jours après l'adoption d'une motion contre l'islamophobie au Parlement le 23 mars.

Lire aussi :
Canada : pourquoi la motion contre l’islamophobie divise le Parlement
Canada : la campagne « Break the behaviour » contre l’islamophobie lancée (vidéo)
Canada : une université évacuée face à un risque d’attentat islamophobe




Loading














Recevez le meilleur de l'actu