Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Cameroun : 11 morts après un attentat contre une mosquée

Rédigé par Saphirnews | Jeudi 30 Juin 2016



Aboubakar Shekau, leader du groupe Boko Haram.
Aboubakar Shekau, leader du groupe Boko Haram.
Un jeune garçon s’est fait exploser à proximité d’une mosquée, mercredi 29 juin à Djakana, au nord du Cameroun, près de la frontière nigériane. L’attentat perpétré après la rupture du jeûne a fait au moins 11 morts et s’apparente à une attaque du groupe terroriste Boko Haram.

« Ce sont des membres de comité de vigilance, c’est-à-dire des civils volontaires chargé de traquer les combattants de Boko Haram, qui ont été majoritairement tués, rapporte Moïse Gomis, correspondant de France 24 au Nigeria.
« Ils étaient rassemblés dans une salle vidéo lorsqu'un kamikaze s'est infiltré et a actionné sa charge explosive. »

Boko Haram, qui subit d’important revers depuis plusieurs mois, multiplie les attaques kamikazes contre des mosquées, des marchés ou des gares routières en utilisant des enfants et des femmes.

Lire aussi :
Nigéria : Al-Azhar réagit contre Boko Haram
Un « califat islamique » proclamé par Boko Haram au Nigeria
Nigéria : 829 otages retenus par Boko Haram libérés
Boko Haram n’a rien de halal... et d’islamiste !




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu