Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

CFCM vs Copé : une enquête préliminaire ouverte

Rédigé par La Rédaction | Samedi 5 Janvier 2013



Plus de deux mois après le dépôt de plainte du Conseil français du culte musulman (CFCM) contre Jean-François Copé pour son histoire de pain au chocolat, une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Draguignan (Var), vendredi 4 janvier, la ville où les propos ont été formulés dans un meeting de l’UMP.

Le CFCM avaient alors jugé qu'ils alimentaient l'islamophobie et qu'ils « portent nécessairement atteinte à l'honneur et à la dignité de la communauté musulmane ».

« Les musulmans de France ont été choqués de voir le jeûne du Ramadan, pratique religieuse musulmane très respectée, associé d’une manière caricaturale, comme vous l’avez malheureusement fait, à un acte dont la véracité reste à vérifier », s’est encore expliqué Mohammed Moussaoui.

L'enquête a été confiée au service des atteintes aux personnes de la préfecture de police de Paris. Aucune précision n'a été donnée quant à une éventuelle audition de Jean-François Copé.

Lire aussi :
Copé et ses pains au chocolat : pourquoi le CFCM maintient sa plainte
Copé et ses pains au chocolat : une plainte contre un député UMP
Copé : à cause du Ramadan, plus de pains au chocolat dans les quartiers




Loading












Recevez le meilleur de l'actu