Connectez-vous S'inscrire






Religions

CFCM : le RMF l'emporte sans surprise

| Lundi 9 Juin 2008

C'est le Rassemblement des musulmans de France (RMF), présidé par Mohammed Moussaoui, qui a remporté dimanche 8 juin les élections des instances représentatives du Conseil français du culte musulman (CFCM), avec un score de 43,2%. L'Union des organisations islamiques de France (UOIF) arrive en deuxième position, devant le Comité de coordination des musulmans turcs de France (CCMTF) et le Fédération nationale des musulmans de France (FNMF).



CFCM : le RMF l'emporte sans surprise

Le RMF vainqueur

Sans surprise, et avec 43,2% des suffrages exprimés, ce sont les listes conduites par le Rassemblement des musulmans de France (RMF) qui remportent le scrutin qui doit permettre de renouveler les instances du Conseil français du culte musulman (CFCM). La Fédération nationale de la Grande mosquée de Paris n'a comme prévu pas participé au scrutin, tout comme la Mosquée de Lyon.

En deuxième position, l'Union des organisations islamiques de France (UOIF) obtient 30,2% des suffrages. Elle est suivie par le Comité de coordination des musulmans turcs de France (CCMTF), avec 12,7% des voix, d'une liste "divers",12,5%, et enfin de la Fédération nationale des musulmans de France (FNMF), qui atteint 1,4% des votes.

Présidé par Mohammed Moussaoui, qui en est le candidat officiel pour la présidence du CFCM, le Rassemblement des musulmans de France est une organisation dissidente de la Fédération nationale des musulmans de France (FNMF), de Mohamed Béchari. Elle a été créée en 2006 et sa victoire de ce dimanche était prévue du fait qu'un grand nombre de mosquées y étaient affiliées.

Désormais pressenti pour succéder le 22 juin prochain au recteur de la Mosquée de Paris Dalil Boubakeur à la présidence du CFCM, Mohammed Moussaoui aura la lourde tâche de rassembler les membres d'une instance profondément divisés et de redorer le blason d'une instance censée représenter les musulmans de France, mais dont beaucoup rejettent la représentativité. Par ailleurs, le RMF est accusé de prendre ses décisions en étroite collaboration avec le ministère des Habous marocain.

L'UOIF l'emporte en Ile-de-France

En Ile-de-France, l'UOIF devrait continuer de présider le Conseil régional du culte musulman (CRCM). Sa liste, "Rassemblement", a en effet obtenu 45% des suffrages, se positionnant devant celle soutenue par la Fédération nationale des musulmans de France (FNMF), avec 21% des voix, celle présentée par l’Union des Associations Musulmanes de la Seine-Saint- Denis (UAM-93), qui a obtenu 18% des suffrages, et celle soutenue par le Rassemblement des musulmans de France (RMF), avec un score de 15%.

Selon le secrétaire général du CFCM, Haydar Demiryurek, le taux de participation aux élections atteint 80,6% et est jugé "satisfaisant". Pourtant, ce taux est en baisse de 5% par rapport aux dernières élections de juin 2005.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu