Connectez-vous S'inscrire






Religions

CFCM: Fabien, 23 ans, vote pour sa mosquée

Rédigé par Ammar B. | Dimanche 19 Juin 2005

Fabien est délégué d’une mosquée de la ville de Villiers-le-bel en région parisienne. Agé de 23 ans, il se rend ce dimanche 19 juin 2005, au bureau de votes de Poissy. Muni de sa carte électorale du Conseil français du culte musulman (CFCM), Fabien participera au vote des représentants de sa région. Une expérience originale à laquelle il signe sa première participation. Entretien avec un jeune électeur qui veut briser les communautarismes.



Fabien est délégué d’une mosquée de la ville de Villiers-le-bel en région parisienne. Agé de 23 ans, il se rend ce dimanche 19 juin 2005, au bureau de votes de Poissy. Muni de sa carte électorale du Conseil français du culte musulman (CFCM), Fabien participera au vote des représentants de sa région. Une expérience originale à laquelle il signe sa première participation. Entretien avec un jeune électeur qui veut briser les communautarismes.

 

Saphirnet.info : Quel sens donnez-vous à votre vote de dimanche ?

 

Fabien : C’est un peu comparable aux élections municipales avec une dimension religieuse en plus. Parce que les élections municipales sont des élections politiques or le CFCM n’est pas politique. Il a un côté politique mais ça n’est pas politique quand même. Et je suis content de représenter ma mosquée, mais j’ai un peu peur aussi.

 

Pourquoi peur ?

 

Fabien : Parce que je suis jeune et je ne suis pas un Cheikh. Vous voyez bien que je n’ai pas encore la sagesse et je dois représenter les frères et les sœurs de la mosquée et ça fait peur quand même. Mais le Cheikh de la mosquée n’arrête pas de dire « allez les jeunes ! c’est vous l’avenir de ce pays ». Il le dit tout le temps pour nous inviter aux conférences et pour nous faire participer à la gestion de la mosquée. Mais j’étais quand même un peu surpris quand le secrétaire général de notre association m’a demandé de représenter la mosquée. Vous savez, il n’est pas facile de trouver des délégués dans toutes les mosquées… Je connais par exemple une mosquée qui a droit à huit délégués mais ils n’en ont trouvé que quatre. Comme le CFCM a un petit côté politique, cela n’encourage pas tous les frères à participer. C’est dommage.

 

En allant voter ce dimanche avez-vous l’impression d’accomplir un geste religieux ou un geste civique ?

 

Fabien : C’est un peu les deux. C’est un geste civique parce que les gens que je vais choisir vont me représenter et seront chargés de nous défendre sur les questions de culte pour améliorer notre quotidien un peu, en tout cas c’est ça qu’on attend d’eux. Mais c’est religieux aussi parce que ce sont des gens qui vont défendre l’islam aussi. Ils ne vont pas défendre eux-mêmes, mais ils ont la responsabilité de défendre l’islam en défendant la communauté des fidèles de l’islam.

 

Et si vous deviez comparer ces élections avec des élections présidentielles ?

 

Fabien : Pour moi, ça se ressemble mais ça n’a pas le même sens. Pour des élections présidentielles par exemple, je vote pour quelqu’un qui va me diriger. C’est un homme politique avec un parti politique et il va suivre un programme. Mais demain dimanche, je vais voter pour quelqu’un qui va me représenter. Il doit mettre sa volonté en avant pour faire valoir nos droits afin que nos problèmes soient pris compte et qu’on ne compte pas que pour du beurre.

 

Avez-vous déjà une idée de la liste pour laquelle vous allez voter ?

 

Fabien : Oui bien sûr. Je vais voter pour notre liste. Nous avons une liste avec Garges-lès-gonesse et Sarcelles. C’est une liste qui me plaît parce que nous voulons casser tout ce qui est communautarisme. On est des musulmans et on n’est pas des communautaristes. Pour moi c’est l’occasion de le montrer. L’islam est universel, c’est une religion pour tout le monde. Qu’on soit Blanc, Noir, quelle que soit notre nationalité, quand on est musulman on est musulman et on est tous des frères.

 

 





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu