Connectez-vous S'inscrire






Finance éthique

Bill Gates injecte 2,5 milliards de dollars dans les pays musulmans

Rédigé par | Mercredi 20 Avril 2016

Dans le cadre de la lutte mondiale contre la pauvreté, Bill Gates va soutenir le développement de pays musulmans par le biais d’un fonds conjoint avec la Banque islamique de développement (BID) ; le Qatar se joint à l’initiative.



Bill Gate, coprésident de la fondation Bill & Melinda Gates, et Ahmad Mohamed Ali Al-Madani, président de la Banque islamique du développement, se sont associés, via un fonds conjoint, pour lutter contre la pauvreté dans les pays musulmans.
Bill Gate, coprésident de la fondation Bill & Melinda Gates, et Ahmad Mohamed Ali Al-Madani, président de la Banque islamique du développement, se sont associés, via un fonds conjoint, pour lutter contre la pauvreté dans les pays musulmans.
L’Islamic Finance News rapporte, dans son édition du 14 avril dernier, que les pays membres de la Banque islamique de développement (BID) allaient bientôt recevoir une donation de 2,5 milliards de dollars (2,207 milliards d'euros) de la part de la Fondation Bill & Melinda Gates, au travers du fonds « Vie et moyens d’existence ». Le Qatar s’est joint à l’initiative et s’est engagé à participer à hauteur de 50 millions de dollars (44,1 millions d'euros) via son fonds de développement. « Nous visons à lancer plusieurs projets dans le secteur de la santé, qui permettront d’améliorer la qualité de vie pour des millions de personnes à travers le monde musulman », a annoncé Khalifa Jassim Al Kuwari, le directeur général du fonds de développement du Qatar.

Dans le cadre de sa stratégie visant à réduire la pauvreté mondiale, le fonds « Vie et moyens d’existence » porté par la BID compte investir dans les 30 pays les moins avancés de l’Organisation de la conférence islamique (OCI), qui regroupe 57 États membres. Parmi les pays bénéficiaires, l’on pourrait compter le Yémen, le Bangladesh et plusieurs pays d’Afrique subsaharienne.

Le cofondateur de Microsoft et « homme le plus riche de la planète » selon le classement de Forbes, Bill Gates, qui est aussi le coprésident de la fondation Bill & Melinda Gates, a ajouté que le don qui sera réalisé par l’État du Qatar au fonds « Vie et moyens d’existence » sera également acheminé vers le développement des besoins du secteur de l’agriculture et du développement des infrastructures de ces pays de l’OCI.

Pour le président de la BID, Ahmad Mohamed Ali Al-Madani, « le fonds “Vie et moyens d’existence” est un excellent moyen de financement du développement. Il va permettre de débloquer un accès important au financement, en particulier pour les couches les plus pauvres des pays membres de l’OCI ». Il souligne que « l’intervention opportune du Qatar va certainement accroitre nos efforts pour faire face au fléau de la pauvreté, nous nous en félicitons et appelons les autres (pays) à nous rejoindre dans ce noble élan de lutte contre la pauvreté et la restauration de la dignité humaine ».

On estime à 1 milliard le nombre de personnes vivant sous le seuil d’extrême pauvreté, avec moins de 1,90 dollar par jour, dont 400 millions vivent dans des pays musulmans. Le Qatar, lui, se place au 4e rang des pays au plus gros produit intérieur brut (PIB) par habitant.



Ezzedine Ghlamallah
Directeur de SAAFI, cabinet de conseil, spécialiste de la distribution et de la conception de... En savoir plus sur cet auteur


Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu