Connectez-vous S'inscrire






Bien-être

Bien manger après la grossesse

Rédigé par Assata Doumbia et Fatima Oulhadj | Mardi 9 Décembre 2014



Bien manger après la grossesse
Au bout de neuf mois de gestation, c’est avec joie et soulagement que bébé est accueilli !

Nous avons vu, tout au long de nos deux précédents articles (« Bien manger avant la grossesse » et « Bien manger pendant la grossesse ») l’importance de la spiritualité et de l’alimentation autour de la grossesse.

Ces deux aspects sont toujours indispensables après l’accouchement. Ils vont contribuer à une meilleure santé émotionnelle et à une meilleure récupération physique. Cela aura un impact sur l’équilibre du couple et de l’enfant.

Durant neuf mois, le poids accumulé s’est réparti entre le fœtus, le placenta, les liquides de l’organisme (sang, eau, liquide amniotique…) et les réserves corporelles. Quelle alimentation observer après la grossesse ?

Alimentation après la grossesse

La grossesse puis l’accouchement sont des événements marquants dans la vie du couple et particulièrement de la femme. C’est une période qui génère beaucoup de fatigue, car elle demande beaucoup d’énergie. Une fois bébé arrivé, il faudra encore de l’énergie pour prendre soin de lui.

Ce n’est donc absolument pas le moment d’entamer un régime amaigrissant surtout lorsqu’on sait que les régimes ont des effets néfastes pour la santé.

Agréables à l'œil, les couleurs variées des plats agissent aussi sur la baisse du baby blues !
Agréables à l'œil, les couleurs variées des plats agissent aussi sur la baisse du baby blues !
Avoir une alimentation variée, colorée et équilibrée. Celle-ci vous permettra de retrouver votre poids de forme et de rétablir vos réserves nutritionnelles après l’accouchement. On sait que les besoins en vitamines, en minéraux et en antioxydants sont accrus durant cette période.

Une cure de gelée royale, en complément d’une alimentation variée et équilibrée peut s’avérer bénéfique pour vous aider à réduire les déficits en vitamines, minéraux…

Varier ses menus et mettre de la couleur dans vos assiettes. Car les aliments colorés contiennent différents familles de polyphénols qui agissent sur la production de neurotransmetteurs impliqués dans la production de certaines hormones qui modulent l’humeur. En mangeant coloré, on diminue donc les facteurs de risque du baby blues !

Bien s’hydrater. Privilégier les eaux riches en magnésium, lequel a un rôle bénéfique sur le stress, l’anxiété et l’humeur.

Alimentation et allaitement

En islam, l’allaitement est très recommandé. « Et les mères, qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets (…). Les parents de l’enfant ne seront pas fautifs s’ils décident le sevrage de leurs enfants après concertation et consentement mutuel, ou s’ils le mettent en nourrice, en payant une rétribution convenable (…) » (Coran, s. 2, v. 233)

Selon les capacités de la mère et de l’enfant, l’allaitement sera à privilégier, car c’est l’aliment le plus adéquat pour bébé. Le lait maternel contient tous les nutriments ainsi que des facteurs d’immunité nécessaires au bébé.

L’allaitement, c’est bon pour bébé et maman
De nombreuses études ont montré les effets bénéfiques à long terme sur le développement cognitif et moteur de l’enfant. À savoir : la composition du lait maternel varie au cours de la tétée et du développement de bébé. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande un allaitement exclusif jusqu’à 6 mois et de maintenir l’allaitement pendant la diversification alimentaire jusqu’à l’âge de 2 ans.

L’allaitement est aussi très bénéfique pour la santé de la mère. En effet, cela permet à l’utérus de reprendre sa place plus rapidement. Mais aussi de diminuer les facteurs de risque du cancer du sein ou celui de l’ovaire.

Yaourts, fromage blanc, petits-suisses... Les produits laitiers sous toutes leurs formes apportent calcium et protéines.
Yaourts, fromage blanc, petits-suisses... Les produits laitiers sous toutes leurs formes apportent calcium et protéines.
Quelques conseils alimentaires

− Avoir de bons apports en calcium, pour vos besoins et ceux de bébé.

− Varier les sources de matières grasses pour les apports en acides gras essentiels.

− Éviter les sodas, les boissons énergisantes et les boissons contenant de la caféine. Une consommation de plus de 3 tasses de café par jour peut engendrer un risque potentiel d’hyperexcitabilité transitoire chez l’enfant.

− Faire une collation si besoin. En effet, il n’est pas nécessaire de manger plus ; mais si vous ressentez une sensation de faim dans l’après-midi, il est possible de prendre une collation. Par exemple, un mélange de fruits séchés et de fruits secs accompagné d’un laitage.

− Ne pas négliger l’hydratation en ayant de bons apports hydriques. Certaines tisanes favorisent la lactation : fenouil, fenugrec, mélanges spécial allaitement…

− Éviter les aliments à base de soja ou contenant des phytostérols car ils passent dans le lait maternel.

− Il n’est pas nécessaire de supprimer des aliments pour éviter que bébé ne développe des allergies alimentaires, sachant que l’allaitement constitue un moyen efficace pour prévenir le développement d’éventuelles allergies.

Derniers conseils

Pour maman
Après le retour de couche, et sauf contre-indication du médecin, l’activité physique modérée sera toujours bénéfique. Cela constitue une aide pour retrouver ses capacités physiques.

Ne pas négliger la rééducation périnéale dans les 1 à 2 mois qui suivent l’accouchement.

S’agissant du sommeil, c’est une période durant laquelle il est difficile de bien dormir, car bébé ne fait pas ses nuits. Dès que possible, ne surtout pas hésiter à faire des micro-siestes (le ménage et autres tâches peuvent attendre !).

Pour bébé
L’alimentation de la maman va influencer le goût de son lait, l’allaitement est donc le premier pas vers l’éveil au goût et donc à la diversification alimentaire de bébé !

****
Assata Doumbia et Fatima Oulhadj, diététiciennes-nutritionnistes
Page Facebook : Pour un Ramadan diététique





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Décembre 2015 - 08:30 Comment passer l’hiver sereinement


Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu