Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Belgique : l'exception accordée à l’abattage rituel jugée non discriminatoire

Rédigé par Saphirnews | Vendredi 7 Octobre 2016



Belgique : l'exception accordée à l’abattage rituel jugée non discriminatoire
Michaël François, porte-parole du Centre interfédéral pour l’égalité des chances (Unia), sorte de Défenseur des droits en Belgique, a fait savoir, jeudi 6 octobre auprès de Dernière Heure, que « l'exception accordée aux musulmans pour qu'ils puissent égorger un mouton sans étourdissement préalable lors de fête du sacrifice n'est en rien discriminatoire ».

L’association de défense des animaux Gaïa avait porté plainte auprès de l'Unia. Elle a demandé à ce dernier de statuer sur le caractère discriminant de l’abattage rituel en Belgique. En effet, les abattoirs qui distribuent de la viande halal ou casher ne sont pas soumis à l’obligation d’étourdir les animaux avant des les abattre. Selon Gaïa, un non-musulman ou un non-juif pourrait être poursuivi s’il pratiquait un abattage sans étourdissement.

L’Unia réfute cette interprétation en informant que l’étourdissement obligatoire émane d’une réglementation européenne qui comporte une exception pour « les abattages prescrits par un rite religieux ». Une exception elle-même portée par un article de la Convention européenne qui stipule la reconnaissance de « la liberté de manifester sa religion ou sa conviction individuellement ou collectivement, en public ou en privé, par le culte, l'enseignement, les pratiques et l'accomplissement des rites ».

Lire aussi :
Aïd el-Kébir : une dérogation au sacrifice pour les musulmans de Belgique
Aïd al-Adha : une alternative aux musulmans de Bruxelles, sans abattoirs
Halal et casher, cible d’une campagne nationale contre l’abattage rituel
Les dessous du halal : abattage rituel, électronarcose, assommage, qu'en est-il ?




Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu